Génétique - Chronologie

De DidaQuest

- 1735

  • C Linné propose un système taxonomique qui inclus pour la première fois le nom Homo sapiens pour l’Homme.

- 1761-7

  • JG Kolreuter trouve à partir d’expériences menées chez le tabac (Nicotiana) que chaque parent contribue de manière égale aux caractéristiques de la descendance.

- 1800

  • Karl Friedrich Burdach : introduit pour la première fois le terme de “Biologie” pour définir les études sur la morphologie, la physiologie et la psychologie humaine.

- 1809

  • Lamarck met en avant ses idées sur l’évolution.

- 1820

  • CF Nasse décrit la transmission liée au sexe de l’hémophilie

- 1822-1824

  • TA Knight, J Goss, and A Seton étudient de manière indépendante le pois et observent la dominance, la récessivité et la ségrégation dans les individus de 1ère génération. Cependant ils ne détectent pas de régularité au cours de leurs observations.

- 1831

  • Robert Brown identifie les noyaux dans les cellules.

- 1839

  • MJ Schleiden & T Schwann développent la théorie cellulaire : tous les animaux et les plantes sont constitués de cellules. La croissance et le développement sont dus à la division des cellules.

- 1840

  • Martin Barry pense que les spermatozoïdes pénètrent dans l’ovule.

- 1859

  • C Darwin publie The Origin of Species (De l’origine des Espèces)

Les 5 théories de Darwin

    • 1. Les organismes évoluent sans cesse à travers le temps (théorie de l’évolution)
    • 2. Les différents types d’organismes descendent tous d’un même ancestre commun (théorie de descendance commune)
    • 3. Les espèces se multiplient à travers les ages (théroie de la spéciation)
    • 4. L’évolution existe à travers un changement graduel des populations
    • 5. Le mécanisme de l’évolution c’est la compétition de quelques individus dans une population importante pour l’utilisation de ressources limitées sous une pression de sélection induisant des différences dans les taux de survie et de reproduction (théorie de la sélection naturelle)

- 1865

  • Gregor Mendel (moine autrichien) , dans le jardin de la cour de son monastère, décide de travailler sur des pois comestibles présentant sept caractères (forme et couleur de la graine, couleur de l'enveloppe, etc.), dont chacun peut se retrouver sous deux formes différentes.

À partir de ses expériences, il publie un article de génétique « Recherche sur les hybrides végétaux » où il énonce les lois de transmission de certains caractères héréditaires.Il y présente ses principes sur l’hérédité (héritage de “particules”) Les travaux de Mendel ont permis de démontrer : 1. Chaque parent contribue pour un facteur de chacune des caractéristiques montrées par la descendance. 2. Les 2 membres de chaque paire de facteur ségrègent l’un de l’autre pendant la formation des gamètes. 3. les males et les femelles contribuent de manière équivalente aux caractéristiques de leur descendance. 5. Les caractéristiques acquises ne sont pas transmises à la descendance. Mendel parlait de « particules d’hérédité » lorsqu’il mentionnait les « gènes », notion encore inconnue à son époque. Cet article est envoyé aux scientifiques des quatre coins du monde, les réactions sont mitigées, voire inexistantes. Ce n'est qu'en 1907 que son article fut reconnu et traduit en français.

- 1866

  • EH Haeckel (Häckel) soumet l’hypothèse que c’est le noyau d’un cellule qui transmet l’information héréditaire
  • L'article de Mendel est publié : "units of inheritance in pairs; dominance and recessiveness; equal segregation; independent assortment". Cette idée ne sera reconnu que 34 ans plus tard.

- 1869

  • l'Acide désoxyribonucléique ADN (initialement appelé "nucléine") est isolé par Friedrich Miescher, un médecin suisse. Il récupère les bandages ayant servi à soigner des plaies infectées et il isole une substance riche en phosphore dans le pus. Il nomme cette substance nucléine. Il trouve la nucléine dans toutes les cellules et dans le sperme de saumon. L'importance de l'ADN ne sera reconnue que 70 ans plus tard.

- 1875

  • F Galton démontre l’importance et l’utilité d’étudier les jumeaux pour élucider les influences relatives de la nature (hérédité) et de l’environnement sur le comportement des caractéristiques héréditaires; Oscar Hertwig conclut après l’étude de la reproduction de l’oursin que la fertilisation consiste en l’union physique de 2 noyaux provenant des parents male et femelle.

- 1876

  • J Horner montre que le daltonisme est un caractère héréditaire.

- 1877

  • Walther Fleming visualise les chromosomes

- 1879

  • Walther Flemming décrit pour la première fois une mitose. La mitose avait déjà été décrite 40 ans avant par Carl Nageli mais celui-ci avait interprété la mitose comme une anomalie. Walter Flemming invente les termes prophase, métaphase, et anaphase pour décrire la division cellulaire. Son travail est publié en 1882.

- 1880

  • Oskar Hertwig et Eduard Adolf Strasburger|Eduard Strasburger découvrent que la fusion du noyau de l'ovule et du spermatozoïde est l'élément essentiel de la fécondation.

- 1891

  • Théoder Bovari démontre et affirme que les chromosomes sont indispensables à la vie

- 1882

  • August Weismann observe la distinction entre des cellules somatiques et les cellules germinales; en référence aux chromosomes observées par Walther Flemming dans les noyaux des cellules en division salamandre. Il utilise le mot mitose

- 1887

  • A Weismann postule la réduction du nombre de chromosomes dans les cellules germinales

- 1888

  • W Waldeyer: le mot chromosome

- 1889

  • Johann Miescher isole l'ADN de sperme de saumon;
  • F Galton publie Natural Inheritance (Patrimoine naturel) (biométrie)

- 1892

  • A Weismann dans son livre "Das Keimplasma" (le plasma germinatif) met l'accent sur la méiose en tant que mécanisme de la distribution des chromosomes

- 1894

  • William Bateson dans son étude de la variation souligne l'importance de variations discontinues,
  • Karl Pearson publie sa première contribution relatives aux théories mathématiques de l'évolution (il développe le test du chi carré en 1900)

- 1899

  • Le premier Congrès international de génétique s'est tenue à Londres

- 1900

  • Redécouverte des travaux de Mendel: Les expériences de Mendel de 1866 sont «redécouverte», de façon indépendante, et sont confirmées par trois chercheurs distincts (un Néerlandais, un Allemand, un Autrichien)Hugo de Vries, Carl Correns et Erich von Tschermak-Seysenegg. L'année suivante

Le Britannique (William Bateson) traduit l'article de Mendel en anglais

- 1901

  • Hugo de Vries adopte le terme mutation

- 1902

  • Walter Sutton observe pour la première fois une méiose, propose la théorie chromosomique de l'hérédité, c'est-à-dire que les chromosomes seraient les supports des gènes. Il remarque que le modèle de séparation des chromosomes supporte tout à fait la théorie de Mendel. Il publie son travail la même année (Sutton, Walter, "The chromosomes in heredity", Biological Bulletin 4 (1903): 231-251). Sa théorie sera démontrée par les travaux de Thomas Morgan.
  • T Boveri (études de l'oursin ) propose lui aussi et de façon indépendamment la théorie chromosomique de l'hérédité [full set of chromosomes are needed for normal development; individual chromosomes carry different hereditary determinants; independent assortment of gene pairs occurs during meiosis]. Boveri reconnaît que les chromosomes individuels sont différents les uns des autres, mais il ne fait pas de relation avec les principes de Mendel. Néanmoins, Boveri est co-crédité par l'ami de EB Wilson (directeur de Sutton) afin de proposer la théorie chromosomique de l'hérédité.
  • Première description d'une maladie humaine héréditaire par Archibald Garrod : l' alcaptonurie (Garrod, A. E. "The incidence of alkaptonuria: a study in chemical individuality". Lancet II: 1616-1620, 1902).

- 1903-9

First experiments on quantitative traits in broad beans by Wilhelm Johanssen and in wheat by Herman Nilsson-Ehle.

- 1905

  • W Bateson gives the name genetics (means 'to generate' in Greek) to this branch of science, and introduces the words allele (allelomorph), heterozygous (impure line) and homozygous (pure line);
  • W Bateson & RC Punnett work out the principles of multigenic interaction (linkage) and heredity [CPG p.42]

(Some genes are linked and do not show independent assortment).

- 1908

  • GH Hardy and W Weinberg independently formulate the Hardy-Weinberg principle of population genetics.

- 1909

  • W Johannsen uses the words phenotype, genotype and gene for the first time in his studies with beans; CC Little produces the first inbred strain of mice (DBA)
  • Wilhelm Johannsen crée le terme gène et fait la différence entre l'aspect d'un être (phénotype) et son gène (génotype). William Bateson, quatre ans avant, utilisait le terme génétique dans un article et la nécessité de nommer les variations héréditaires.

- 1910-11

  • The chromosome theory of heredity is confirmed in studies of fly eye color inheritance by T.H. Morgan and colleagues.

- 1910

  • Thomas Hunt Morgan discovers the white-eye and its sex-linkage in Drosophila (the

beginning of Drosophila genetics) (receives the Nobel prize in 1933);

  • J Herrick describes sickle cell anaemia (anémie falciforme ou dépranocytose)

- 1911

  • Thomas Morgan démontre l'existence de Mutation génétique, grâce à une drosophile (mouche) mutante aux yeux blancs (sur le Chromosome X)(EB Wilson avait montré que le gène de la cécité à la couleur est sur le chromosome X (premier gène identifié sur un chromosome)). Il montre que les chromosomes sont les supports des gènes, grâce à la découverte des liaisons génétiques (genetic linkage) et des brassage génétique. Il travaille avec Alfred Sturtevant, Hermann Muller, et Calvin Bridges (Morgan, Thomas Hunt, et. al., "The mechanism of Mendelian heredity", (New York: Henry Holt and Co., 1915)). Il reçoit le prix Nobel de Médecine en 1933.

Ses expériences permettront de consolider la théorie chromosomique de l'hérédité.


- 1912

  • TH Morgan shows that genetic recombination does not take place in males in Drosophila and also discovers the first sex-linked lethal gene.

- 1913

  • Thomas Morgan|Morgan et Alfred Sturtevant publient la première carte génétique du chromosome X de la drosophile, montrant l'ordre et la succession des gènes le long du chromosome.

- 1910's-30's

  • The eugenics movement is popular, fueling racist sentiment and leading to involuntary sterilization laws.

- 1919

  • A Hungarian engineer, Karl Ereky, coins the term biotechnology (to mean production of beer, cheese, bread etc with the help of living organisms)

- 1925-27

  • H. Muller shows that X-rays induce mutations in a dose-dependent fashion.

- 1925

  • CB Bridges proposes the balanced chromosome determination of sex theory [relationship between the autosomes and sex chromosomes]

- 1927

  • HJ Muller demonstrates that X-rays are mutagenic in Drosophila [receives the Nobel prize in 1946]

- 1928

  • Fred Griffith découvre la transformation (génétique)|transformation génétique des bactéries, grâce à des expériences sur le pneumocoque. La transformation permet un transfert d'information génétique entre deux cellules. Il ne connaît pas la nature de ce principe transformant.
  • Some component of heat-killed virulent bacteria can "transform" a non-virulent strain to become virulent, as shown by Fred Griffith. This sets the stage for work done in 1944.

- 1931

  • Genetic recombination is caused by a physical exchange of chromosomal pieces, as shown in corn by Harriet Creighton and Barbara McClintock.

- 1933

  • J Herrick describes sickle cell anaemia (anémie falciforme ou dépranocytose)

- 1941

  • George Beadle et Edward Tatum émettent l'hypothèse qu'un gène code une (et uniquement une) enzyme en étudiant Neurospora crassa (Beadle, G. and Tatum, E., "Genetic control of biochemical reactions in Neurospora". Proc Natl Acad Sci 27: 499-506, 1941)

(Tatum recevra le prix Nobel en 1958).

- 1943

  • La diffraction au rayon X de l'ADN par William Astbury permet d'émettre la première hypothèse concernant la structure de la molécule : une structure régulière et périodique qu'il décrit comme une pile de pennies (like a pile of pennies).

- 1944

  • Oswald Avery, Colin MacLeod, et Maclyn McCarty démontrent que l'Acide désoxyribonucléique (ADN) est une molécule associée à une information héréditaire et peut transformer une cellule (Avery, Oswald T., MacLeod, Colin M., and McCarty, Maclyn, "Studies on the Chemical Nature of the Substance Inducing Transformation of Pneumococcal Types: Induction of Transformation by a Deoxyribonucleic Acid Faction Isolated from Pneumococcus Type III". Journal of Experimental Medicine 149 (February 1979): 297-326. (Reprint of 1944 paper))

La plupart des gens étaient sceptiques quant à ces résultats jusqu'en 1952.

  • Barbara McClintock montre que les gènes peuvent se déplacer et que le génome est beaucoup moins statique que prévu (McClintock, Barbara, "The origin and behavior of mutable loci in maize", Proceedings of the National Academy of Sciences 36 (6): 344-355, 1950). Elle reçoit le prix Nobel de Médecine en 1983).

- 1946

  • J Lederberg & EL Tatum demonstrate genetic recombination (conjugation) in bacteria [they receive the Nobel prize in 1958]

(Genetic material can be transferred laterally between bacterial cells).


- 1949

  • L Pauling shows that a defect in the structure of hemoglobin causes sickle cell anemia

- 1950

  • E Chargaff et al demonstrate for DNA that the numbers of adenine and thymine groups are always equal, so are the numbers of guanine and cytosine groups; In DNA, there are equal amounts of A and T, and equal amounts of C and G, as shown by Erwin Chargaff. However, the A+T to C+G ratio can differ between organisms.
  • B McClintock discovers the transposable elements in maize [she receives the Nobel prize in 1983]
  • Early 1950s Rosalind Franklin and Maurice HF Wilkins at King's College, London show by X-ray crystallography that DNA exists as two strands wound together in a spiral or helical shape

- 1952

  • Alfred Hershey et Martha Chase découvrent que seul l'ADN d'un virus a besoin de pénétrer dans une cellule pour l'infecter. Leurs travaux renforcent considérablement l'hypothèse que les gènes sont faits d'ADN (Tjio and Levan: "The chromosome number in man". Hereditas 42: 1, 1956).
  • Frederick Sanger et al work out the amino acid sequence of insulin [Sanger receives his first Nobel prize in 1958];
  • AD Hershey & M Chase demonstrate that the genetic material of bacteriophage T2 is DNA and the DNA enters the host but not the protein [AD Hershey receives the Nobel prize in 1969]; ND Zinder & J Lederberg discover phage-mediated transduction in Salmonella [Lederberg receives the Nobel prize in 1958]
  • DNA is the molecule that mediates heredity, as shown in bacteriophage labeling experiments by Alfred Hershey and Martha Chase. This confirmation of the 1944 results really convinced everyone.

- 1953

  • Simultanément aux travaux de recherche de Maurice Wilkins et Rosalind Franklin qui réalisèrent un cliché d'une molécule d'Acide désoxyribonucléique|ADN, James Watson et Francis Crick présentent le modèle en double hélice de l'Acide désoxyribonucléique (ADN), expliquant ainsi que l'information génétique puisse être portée par cette molécule.

(Watson, Crick et Wilkins recevront en 1962 le prix Nobel de médecine pour cette découverte).

- 1955-56

  • Joe Hin Tjio et A Levan font le premier compte exact des chromosomes humains : 46
  • S. Ochoa's laboratory discovers RNA polymerase and A Kornberg's group DNA polymerase and synthesize nucleic acids in vitro. Arthur Kornberg découvre l'ADN polymérase, une enzyme permettant la réplication de l'ADN. [they receive the Nobel prize in 1959]

- 1957

  • Le mécanisme de réplication de l'ADN est mis en évidence.
  • VM Ingram reports the amino acid sequence of HbS (Hémoglobine S); H Frankel- Conrat, A Gierer and G Schramm independently demonstrate that the genetic information of tobacco mosaic virus is stored in RNA

- 1958

  • MS Meselson & FW Stahl demonstrate that DNA replication is semiconservative (in E.coli), using equilibrium density gradient centrifugation
  • lors de l’examen des chromosomes d’un enfant dit « mongolien », le professeur Jérôme Lejeune découvre l’existence d’un chromosome en trop sur la 21e paire. Pour la première fois au monde est établi un lien entre un handicap mental et une anomalie chromosomique. Par la suite, avec ses collaborateurs, il découvre le mécanisme de bien d’autres maladies chromosomiques, ouvrant ainsi la voie à la cytogénétique et à la génétique moderne.

- 1959

  • J Lejeune et al show that Down's syndrome is a chromosomal abnormality [trisomy of a small telocentric chromosome] as the first identification of the genetic basis of a disease; PA Jacobs & JA Strong identify the chromosomal basis of Klinefelter's syndrome as XXY
  • Messenger RNA is the intermediate between DNA and protein.

- 1960

  • François Jacob et Jacques Monod (biologiste) élucident le mécanisme de la synthèse des protéines.

Le principe de code génétique est admis. Ils montrent que la régulation de cette synthèse fait appel à des protéines et mettent en évidence l'existence de séquence d'ADN non traduites mais jouant un rôle dans l'expression des gènes.

  • Riis & Fuchs performs the first prenatal sex determination; Moorhead performs the first chromosome analysis

- 1961

  • François Jacob, Jacques Monod (biologiste)|Jacques Monod et André Lwoff avancent conjointement l'idée de programme génétique.

- 1961

  • MF Lyon and LB Russell independently show that one of the X chromosomes is inactivated in females; SB Weiss & T Nakamoto isolate RNA polymerase; MW Nirenberg starts experiments to unveil the genetic code [gets the Nobel prize in 1968 together with Khorana]; F Jacob & J Monod publish Genetic Regulatory Mechanisms in the Synthesis of Proteins in which they propose the operon model for regulating gene expression in bacteria [they receive the Nobel prize in 1965]. Robert Guthrie in New York performs first genetic screening of newborns (for phenylketonuria).

- 1962

  • Werner Arber notices that E.coli extracts restrict viral replication with some enzymatic activity, hence the name restriction endonucleases. He later shared the 1978 Nobel prize with Smith and Nathan.

- 1964

  • DJL Luck & E Reich isolate mitochondrial DNA from Neurospora; WD Hamilton proposes the genetical theory of social behaviour; F Lilly et al shows the genetic basis of susceptibility to leukemia in mice (first documented MHC - disease association)


- 1965

  • S Brenner et al discovers the stop codons; RW Holley works out the first complete

nucleotide sequence of a tRNA (yeast alanine tRNA) [receives the Nobel prize in 1968 together with Nirenberg and Khorana]

- 1966

  • B Weiss & CC Richardson discover DNA ligase; VA McKusick publishes Mendelian Inheritance in Man which is available online.
  • The genetic code is cracked by a number of researchers (including Nirenberg, Matthaei, Leder, and Khorana) using RNA homopolymer and heteropolymer experiments as well as tRNA labeling experiments.

- 1967

  • CB Jacobson & RH Barter use amniocentesis for prenatal diagnosis of a genetic disorder; MC Weiss & H Green works out the autosomal chromosomal assignment of a human gene for the first time [thymidine kinase gene]; HG Khorana et al establishes the genetic code [receives the Nobel prize in 1968 together with MW Nirenberg]; amniocentesis and chromosome analysis are developed

- 1968

  • RT Okazaki et al report the discontinuous synthesis of the lagging DNA strand; M Kimura proposes the Neutral Gene Theory of Molecular Evolution;
  • RP Donahue et al assigns the Duffy blood group locus to chromosome 1;
  • S Wright publishes the first volume of Evolution and the Genetics of Populations
  • Prix Nobel décerné pour le déchiffrage du code génétique.

- 1969

  • HA Lubs finds a fragile site on the X chromosome and its clinical correlation (mental retardation in males); M Delbruck, SE Luria and AD Hershey receive the Nobel Prize for their contributions to viral genetics

- 1970

  • M Mandel & A Higa develop a method for transformation of bacteria [CaCl2 method]; D Baltimore & HM Temin isolate reverse transcriptase from two oncogenic RNA viruses; R Sager & Z Ramanis publish the first genetic map of non-mendelian genes (chloroplast genes of Chlamydomonas);
  • T Casperson et al do the first chromosome banding.
  • Hamilton Smith and Daniel Nathans successfully used HindIII to manipulated DNA sequences reproducibly (and received the 1978 Nobel Prize along with Arber (see 1962).
  • The first restriction enzyme is purified by Hamilton Smith.


- 1971

  • ML O'Riordan et al shows all 22 pairs of human autosomal chromosomes by quinacrine dying and identifies the Philadelphia chromosome as an aberrant chromosome 22; AG Knudson suggests that the retinoblastoma locus acts as a dominant anti-oncogene.


- 1972-73

  • Recombinant DNA is first constructed by Cohen and Boyer.

- 1972

  • DE Kohne et al studies the evolution of primates by DNA:DNA hybridisation; In P Berg's laboratory, the first recombinant DNA is produced in vitro [P Berg receives the Nobel prize in 1980]

- 1974

  • RD Kornberg describes the chromatin structure (nucleosomes); RW Hedges & AE Jacob discover the bacterial plasmid as an ampicillin-resistant gene (transposon)

- 1975

  • EM Southern describes the Southern transfer method; F Sanger & AR Coulson develop the DNA sequencing method;
  • R Dulbecco, H Temin, and D Baltimore receive Nobel prizes for their studies on oncogenic viruses (Prix Nobel pour la découverte du mécanisme de fonctionnement des virus).

La génomique devient dès lors l'objet d'intérêts économiques importants.

- 1977

  • JC Alwine et al describe the Northern blotting method; RJ Roberts and PA Sharp separately describe split genes in adenovirus; J Collins & B Holm develop cosmid cloning technique;
  • K Itakura et al chemically synthesize a gene for human somatostatin and express it in E Coli, thus produce the first human protein in vitro;
  • W Gilbert induces bacteria to synthesize insulin and interferon;
  • DNA sequencing technology is developed by Fred Sanger.
  • Sanger et al publish the complete sequence of phage FX174 (5387 nucleotides) [Sanger & Gilbert receive the Nobel prize in 1980, second for Sanger] = - 1978 =
  • W Gilbert coins the terms intron and exons; T Maniatis et al develop the genomic library screening technique. Boyer & Swanson cofound the first biotechnology company, Genentech. The first test-tube baby is born in the UK

- 1979

  • Edwards & Steptoe achieve in vitro fertilisation; DV Goeddel et al produce human growth hormone using recombinant DNA technology


- 1980

  • JW Gordon et al produce the first transgenic mouse; Dr Chakrabarty is awarded the first patent for a genetically engineered (unicellular) organism; GD Snell, J Dausset, and B Benacerraf receive the Nobel prize for their studies on the MHC

- 1981

  • Identification of the first cancer causing gene; DNA analysis is developed for diagnosis of sickle cell trait

- 1982

  • Sanger et al publish the complete sequence of phage lambda (48,502 nucleotides). The first transgenic mouse is created (carrying a rat growth hormone gene)

- 1983

  • Gene for Huntington's disease is located to chromosome 4

- 1984

  • Alec Jeffreys develops genetic fingerprinting. The first American test-tube baby is born

- 1985

  • Cystic fibrosis gene is located to chromosome 7

- 1986

  • RK Saiki, KB Mullis and five colleagues describe the polymerase chain reaction PCR [Mullis receives the Nobel prize in 1993]; muscular dystrophy gene is identified




- 1987

  • R Sinsheimer proposes the human genome project; the US Patent Office rules that multicellular organisms produced by genetic engineering may be patented

- 1989

  • Il est décidé de décoder les 3 milliards de paires de bases du génome humain pour identifier les gènes afin de comprendre, dépister et prévenir les maladies génétiques et tenter de les soigner.

Une première équipe se lance dans la course : le Projet Génome Humain|Human Genome Project, coordonné par le NIH (National Institutes of Health) et composé de 18 pays dont la France avec le Génoscope d'Évry qui sera chargée de séquencer le chromosome 14.

  • LC Tsui, F Collins and co-workers clone the cystic fibrosis gene; TR Cech & S Altman receive the Nobel Prize for establishing the existence of catalytic RNAs

- 1990

  • à Évry (Essonne) des méthodologies utilisant des robots sont mises au point pour gérer toute l'information issue de la génomique.

- 1990's

  • Genome projects are begun. The yeast genome is complete in 1996, and the C. elegans genome is done in 1998.
  • DNA microarrays are invented by Pat Brown and colleagues.
  • DNA fingerprinting, gene therapy, and genetically modified foods come onto the scene.

- 1990

  • WF Anderson in the USA reports the first gene successful therapy in humans (in ADA deficiency causing SCID); the California Hereditary Disorders Act comes into force; human genome project begins

- 1992-1996

  • les premières cartes génétiques du génome humain sont publiées par J. Weissenbach et D. Cohen dans un laboratoire du Généthon.

- 1993

  • Huntington's disease gene is identified; gene therapy for SCID and cystic fibrosis begins in the UK

- 1994

  • The FlavrSavr tomato is approved by the FDA as the first GM food to go on the market (now discontinued)

- 1995

  • Automated sequencing technology allows genome projects to accelerate.

- 1996-7

  • The first cloning of a mammal (Dolly the sheep) is performed by Ian Wilmut and colleagues, from the Roslin institute in Scotland.

- 1997

  • Complete Saccharomyces cerevisiae genome is sequenced; complete E.coli genome is sequenced [Science 277;1453-74]

- 1998

  • Créée par Craig Venter et Perkin Elmer (leader dans le domaine des séquenceurs automatiques), la société privée Celera Genomics commence elle aussi le séquençage du génome humain en utilisant une autre technique que celle utilisée par le NIH.
  • Caenorhabditis elegans becomes the first animal whose genome is totally sequenced [Science 282:2012-8]

- 1999

  • A human MHC (HLA-DR52) haplotype is totally sequenced (October)
  • Un premier chromosome humain, le Chromosome 22, est séquencé par une équipe coordonnée par le centre Sanger, en Grande-Bretagne. (Novembre)

- 2000

  • Juin , le NIH et Celera Genomics annoncent chacun l'obtention de 99% de la séquence du génome humain. Les publications suivront en 2001 dans les journaux Nature pour le NIH et Science pour Celera Genomics.
  • The Drosophila genome is completed. The Arabidopsis genome is completed. The human genome is reported to be completed.

- 2001

  • Le génome d’Arabidopsis thaliana est totalement décodé. C’est la première plante !
  • The sequence of the human genome is released, and the "post-genomic era" officially begins.

- 2002

  • Juillet, des chercheurs japonais de l'Université de Tokyo ont introduit 2 nouvelles bases, S et Y, aux 4 déjà existantes (A,T,G,C) sur une bactérie de type Escherichia coli, ils l'ont donc dotée d'un patrimoine génétique n'ayant rien de commun avec celui des autres êtres vivants et lui ont fait produire une protéine encore inconnue dans la nature. Certains n'hésitent pas à parler de nouvelle genèse, puisque d'aucuns y voient une nouvelle grammaire autorisant la création d'êtres vivants qui non seulement étaient inimaginables avant mais qui, surtout, n'auraient jamais pu voir le jour. les lois du code genetique violees : et maintenant ?

- 2003

  • Le 14 avril 2003, la fin du séquençage du génome humain est annoncée.
  • Complete sequence of human Y-chromosome is published [Nature 423:825-38]

- 2004

  • Les génomes du riz et de Chlamydomonas reinhardtii sont totalement décodé

- 2009

  • Controversies continue over human and animal cloning, research on stem cells, and genetic modification of crops.