Vitamine (avitaminose)

De DidaQuest

Une avitaminose est caractérisée par une carence en vitamine dans l'organisme. Chaque vitamine en dosage insuffisant a des conséquences différentes sur la santé. Pour traiter l'avitaminose, une supplémentation en vitamines est nécessaire:

  • Une carence en vitamine A peut avoir de graves conséquences. Les symptômes de carence n'apparaissent pas immédiatement après l'arrêt d'apport en cette vitamine. Les symptômes qui apparaissent après une longue période de carence peuvent être très graves. L'un des symptômes est la diminution de la vision nocturne. Une insuffisance prolongée peut provoquer la dégénération de la cornée et causer une cécité. Il y aussi ralentissement de la croissance des os ou leur déformations et développement de fêlures et de caries dentaires avec atrophie des cellules de la dentine. L'anémie est une autre conséquence. Le système nerveux et le système musculaire peuvent également être affectés, ce qui peut conduire à une paralysie.
  • Une carence en vitamine D provoque les mêmes symptômes qu'une carence en calcium. Les os ne se calcifient plus normalement. Ils peuvent devenir fragiles au point de se plier sous le poids du corps. Un manque en vitamine D peut également engendrer des déformations et des douleurs au niveau des membres, de la colonne vertébrale, du thorax et du bassin. Le système nerveux et le système musculaire peuvent être endommagés et ainsi causer des spasmes musculaires..
  • Lorsque le niveau de vitamine E dans le sang est trop bas, les globules rouges peuvent éclater. Ce phénomène est appelé « hémolyse érythrocytaire » qui peut être corrigé par un traitement à base de vitamine E. Une carence en vitamine E peut affecter le système nerveux et musculaire et entraîner une dégénération, des faiblesses, des difficultés à marcher et des douleurs musculaires au niveau des mollets.
  • Le sang ne peut pas coaguler sans vitamine K. Une carence entraîne donc des hémorragies. Cependant, ce type de carence est très rare, seuls les bébés peuvent rencontrer ce risque. En effet, l'appareil digestif des nouveaux-nés est stérile et ne contient pas les bactéries synthétisant la vitamine K. Le lait maternel ne contenant qu'une faible quantité de vitamine K, une dose de vitamine K est administrée aux bébés à la naissance.
  • Une carence prolongée en thiamine vitamine B1 peut provoquer le béribéri. Le béribéri entraîne des lésions du système nerveux et une perte de la masse musculaire. D'autres symptômes sont un rythme cardiaque anormal, des troubles cardiaques, des faiblesses, des difficultés dans la marche, des confusions mentales voire une paralysie.
  • Aucune maladie n'est associée à une carence en riboflavine vitamine B2. Un manque en riboflavine peut cependant causer des éruptions, des crevasses et des rougeurs aux coins des yeux et des lèvres et peut également entraîner une hypersensibilité à la lumière (photophobie). Une carence peut aussi conduire à la formation de crevasses aux coins de la bouche (cheilosis).
  • La pellagre, une maladie liée à une carence en niacine vitamine B3, se traduit par des symptômes comme la dermatite, le diarrhée et la démence.

D'autres symptômes rencontrés sont la perte d'appétit, des faiblesses, des vertiges et des confusions mentales. La peau peut montrer des symptômes de dermatite bilatérale et symétrique, notamment sur des zones exposées au soleil.

  • Les personnes pour lesquelles l'apport en vitamine B6 est trop faible montrent des symptômes de faiblesses, d'irritabilité et d'insomnie. D'autres symptômes sont des problèmes de croissance, une diminution des fonctions motrices et des convulsions.
  • Une carence en folate peut conduire à une anémie. Les symptômes se traduisent par la présence de gros globules rouges immatures, indicateur d'une synthèse d'ADN lente. Ceci n'est pas uniquement la cause d'une carence en folate et peut également apparaître lors d'un manque en vitamine B12.

Brûlures d'estomac, diarrhée et infections répétitives liées à une défaillance du système immunitaire sont d'autres symptômes d'une carence en folate. Une carence en folate affecte le système nerveux, entraînant dépression, confusion mentale, évanouissement et fatigue.

  • Les carences en biotine vitamine B8 sont rares, mais elles peuvent apparaître chez les patients hospitalisés nourris artificiellement. Une carence peut causer des symptômes tel que perte d'appétit, nausées, dépression, faiblesse et fatigue. Des doses supplémentaires en biotine sont administrées aux patients pour corriger cette carence.
  • Une déficience en vitamine B12 peut entraîner une anémie, qui est en réalité due à une carence en folate. Sans la vitamine B12, le folate ne peut pas aider à la fabrication des globules rouges. Les symptômes de carence de l'une ou l'autre vitamine se traduit par la présence de gros globules rouges immatures, révélant une synthèse d'ADN lente. Une carence peut également affecter le système nerveux, entraînant une dégénérescence des nerfs périphériques, évoluant vers la paralysie. Une carence peut aussi causer une hypersensibilité de la peau.
  • Pour l'acide Pantothénique, les symptômes de carence sont rares, il s'agit en général de vomissement, d'insomnie et de fatigue.
  • Les premiers signes de carence en vitamine C sont des saignements des gencives et la rupture de capillaires se trouvant sous la peau, créant des petits points d'hémorragie. Une carence plus importante en vitamine C touche le système nerveux et musculaire. Ceci peut conduire à une dégénérescence des muscles mais aussi à des douleurs, de l'hystérie et de la dépression. D'autres symptômes sont l'anémie, des infections fréquentes, une peau rêche et une mauvaise cicatrisation des plaies.
  • Lorsqu'une personne prend, sur une longue période, de fortes doses de vitamine C sous forme de compléments, le corps s'adapte en détruisant et en excrétant plus de vitamine qu'à la normale. Si la personne arrête brutalement les prises, ce processus peut ne pas être stoppé, causant le scorbut.