Différences entre versions de « Fossile »

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche
Ligne 67 : Ligne 67 :
 
* Les restes d'êtres vivants enrobés dans l'ambre, momifiés dans du bitume ou bien congelés dans le pergélisol  ne sont pas à proprement parler des fossiles, puisqu'ils ne sont pas minéralisés, mais sont assimilés à eux dans le langage courant. Quand, pour les périodes récentes, la fossilisation est inachevée, on parle de semi-fossilisation.
 
* Les restes d'êtres vivants enrobés dans l'ambre, momifiés dans du bitume ou bien congelés dans le pergélisol  ne sont pas à proprement parler des fossiles, puisqu'ils ne sont pas minéralisés, mais sont assimilés à eux dans le langage courant. Quand, pour les périodes récentes, la fossilisation est inachevée, on parle de semi-fossilisation.
 
*la fossilisation  est un ensemble de transformation que subit un être vivant après sa mort et son enfouissement,généralement un organisme suite à sa mort subit la décomposition de ses parties organiques (tissus)  par les décomposeurs en matière minérale, et ses parties minérales (coquille, squelette…) subissent des processus chimiques de dissolution. Pour être fossilisé (conservé) un organisme doit donc être soustrait des phénomènes de la décomposition et de la dissolution : pour cela il doit être rapidement enfoui dans un milieu pauvre en eau et en O2 où les décomposeurs ne peuvent agir et où les processus de dissolution ne peuvent s’effectuer. Ces conditions peuvent exister : - Le plus souvent dans un bassin sédimentaires où il y a un apport rapide de sédiments fins (argile, limon, boue…). Il y a ensuite besoin d'un temps très long. - Plus rarement dans la glace, l'ambre.
 
*la fossilisation  est un ensemble de transformation que subit un être vivant après sa mort et son enfouissement,généralement un organisme suite à sa mort subit la décomposition de ses parties organiques (tissus)  par les décomposeurs en matière minérale, et ses parties minérales (coquille, squelette…) subissent des processus chimiques de dissolution. Pour être fossilisé (conservé) un organisme doit donc être soustrait des phénomènes de la décomposition et de la dissolution : pour cela il doit être rapidement enfoui dans un milieu pauvre en eau et en O2 où les décomposeurs ne peuvent agir et où les processus de dissolution ne peuvent s’effectuer. Ces conditions peuvent exister : - Le plus souvent dans un bassin sédimentaires où il y a un apport rapide de sédiments fins (argile, limon, boue…). Il y a ensuite besoin d'un temps très long. - Plus rarement dans la glace, l'ambre.
 +
:*Actuellement les fossiles sont des marqueurs précis de temps sur une échelle stratigraphique par chronologie relative. Ce sont aussi des indicateurs de faciès des paléoenvironnements. Et enfin, ils constituent un des arguments en faveur de la théorie synthétique de l’évolution des espèces
 
<!-- ************************* Fin ***************************************** -->
 
<!-- ************************* Fin ***************************************** -->
 
}}
 
}}

Version du 26 avril 2018 à 16:31


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • Les restes d'êtres vivants enrobés dans l'ambre, momifiés dans du bitume ou bien congelés dans le pergélisol ne sont pas à proprement parler des fossiles, puisqu'ils ne sont pas minéralisés, mais sont assimilés à eux dans le langage courant. Quand, pour les périodes récentes, la fossilisation est inachevée, on parle de semi-fossilisation.
  • la fossilisation est un ensemble de transformation que subit un être vivant après sa mort et son enfouissement,généralement un organisme suite à sa mort subit la décomposition de ses parties organiques (tissus) par les décomposeurs en matière minérale, et ses parties minérales (coquille, squelette…) subissent des processus chimiques de dissolution. Pour être fossilisé (conservé) un organisme doit donc être soustrait des phénomènes de la décomposition et de la dissolution : pour cela il doit être rapidement enfoui dans un milieu pauvre en eau et en O2 où les décomposeurs ne peuvent agir et où les processus de dissolution ne peuvent s’effectuer. Ces conditions peuvent exister : - Le plus souvent dans un bassin sédimentaires où il y a un apport rapide de sédiments fins (argile, limon, boue…). Il y a ensuite besoin d'un temps très long. - Plus rarement dans la glace, l'ambre.
  • Actuellement les fossiles sont des marqueurs précis de temps sur une échelle stratigraphique par chronologie relative. Ce sont aussi des indicateurs de faciès des paléoenvironnements. Et enfin, ils constituent un des arguments en faveur de la théorie synthétique de l’évolution des espèces


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Actuellement les fossiles sont des marqueurs précis de temps sur une échelle strati-graphique par chronologie relative. Ce sont aussi des indicateurs de faciès des paléoenvironnements. Et enfin,ils constituent un des arguments en faveur de la théorie synthétique de l’évolution des espèces.
  • Fossiles de faciès: globigérines fossiles de mers chaudes peu profondes/ fossiles stratigraphiques: trilobites, fossiles de l'ère primaire; nummulites: fossiles chrono- stratigraphiques de l'éocène-oligocène.
  • Les fossiles sont les outils de la paléontologie


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Education: Liens, sites et portails




Idées ou Difficultés liées à son enseignement

  • ............
  • ............
  • ............

Aides et astuces

  • ............
  • ............
  • ............

Puce-didaquest.png Bibliographie