Nutriment

De Didaquest
(Redirigé depuis Nutriments)
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • les nutriments. Ces composants essentiels au bon fonctionnement de notre organisme sont de deux sortes :

• ceux qui fournissent de l'énergie au corps (ils sont dits énergétiques), qui sont au nombre de 5 : protéines, glucides (sucres), lipides (graisses), alcool, fibres. • ceux qui ne fournissent pas d'énergie mais sont malgré tout indispensables à la vie : vitamines, sels minéraux, oligoéléments et eau.


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Les protéines sont les « briques » de l’organisme. Elles permettent de fabriquer les muscles, les os, les cheveux, les ongles, la peau… tous les organes mais aussi les hormones, les enzymes et les anticorps…. Découvrez ces nutriments indispensables à la vie !

Les lipides : ennemi juré de tous ceux qui souhaitent perdre du poids ! Pourtant les lipides sont des nutriments essentiels au fonctionnement de l'organisme. Et ce qui compte dans le monde merveilleux des acides gras ce n’est pas tant la quantité que la qualité.

Les glucides constituent le socle de notre alimentation. En couvrant 40 à 45 % de nos besoins énergétiques, ils sont notre principale source d’énergie. Ils constituent un carburant vital pour le cerveau et les muscles et certains sont indispensables au bon fonctionnement de l’intestin.

  • Les protéines

Indispensables à la construction et à la réparation de nos cellules, les protéines se trouvent pour ce qui est des protéines animales dans la viande, le lait, les fromages, le beurre, les œufs, et pour ce qui est des protéines végétales, dans les légumes secs, les pâtes et le blé complet, le riz complet, le soja, certains fruits secs (noisettes, amandes…), la levure, divers légumes.

Les glucides Les glucides ou hydrates de carbone se trouvent dans la cellulose (cellules végétales), l’amidon (tapioca, céréales, légumineuses, poireau, tubercules, œufs), les sucres (miel, fruits frais, fruits secs, sucres industriels tirés de la betterave ou de la canne…)

Les lipides Les lipides regroupent tous les corps gras. Aliments réchauffeurs, ils véhiculent les vitamines liposolubles : A, D, E et K. Les principales sources sont les huiles et graisses végétales, les fruits oléagineux (amandes, noisettes, arachides, noix), le beurre, la crème, les olives, les œufs, le fromage Au sein des lipides, il faut distinguer les acides gras saturés (surconsommés car présents dans de nombreux aliments industriels de type biscuits, huiles de friture) et les acides gras insaturés (acide gras linolénique, acide gras alphalinolénique). Parmi les insaturés, les acides gras polyinsaturés (oméga 3 et oméga 6) sont dits essentiels, car l’organisme étant incapable de les synthétiser, il faut les trouver dans l’alimentation. Les acides gras polyinsaturés sont indispensables au fonctionnement du cerveau et des neurones (oméga 3), ou sur le plan cardio-vasculaire (effets anti-cholestérol des oméga 6).

Les minéraux Les sels minéraux (sodium, soufre, phosphore, calcium…) sont nécessaires en petites quantités mais indispensables notamment pour la calcification. 1g de sel apporte 0,4 g de sodium. L’apport recommandé par le Programme national nutrition santé (PNNS) est de moins de 8 g par jour. Le calcium est un minéral essentiel pour le squelette et les dents. Les besoins sont de l’ordre de 0,5 g pour l’enfant et pour l’adulte, et de 1 g pour la femme enceinte ou allaitante.

L’eau L’eau (les deux tiers de l’organisme) est le véhicule naturel des sels minéraux et des produis d’excrétion. Le besoin en eau est de l’ordre de 2 litres par jour que l’on trouve dans les liquides mais aussi dans les végétaux, les fruits…

Les vitamines Bien que nécessaires en très faibles quantités, les micronutriments, en particulier les vitamines, sont essentielles au fonctionnement du métabolisme des cellules. Car à de rares exceptions près, l’organisme humain ne sait pas synthétiser les vitamines. Les besoins en vitamines sont de l’ordre de quelques milligrammes par jour mais les carences sont à l’origine de diverses affections. Une alimentation variée et équilibrée exclut les risques de carences.

Les oligoéléments Autres micronutriments, les oligoéléments – fer, cuivre, manganèse, zinc, cobalt…- mais aussi l’iode (essentiel au bon fonctionnement de la glande thyroïde) et le fluor, sont indispensables à l’homme. Le fer est un constituant essentiel du sang, précisément des globules rouges transporteurs de l’oxygène. Les besoins sont de l’ordre de 5 à 20 mg par jour. Bien entendu, difficile pour la plupart d'entre nous de traduire ce que nous mangeons (viande, légumes, laitages…) en termes de nutriments (glucides, lipides, vitamines…). Pourtant, connaître et comprendre les nutriments est la condition pour parvenir à équilibrer nos menus journaliers et améliorer la qualité de notre alimentation. L'EAU, UN NUTRIMENT ESSENTIEL Si une perte de 2 % de la quantité d'eau contenue dans notre corps déclenche la soif (premier niveau d'alerte de la déshydratation), une perte de 15 % conduit à la mort. C'est dire à quel point, sans elle, il nous est impossible de vivre ! De plus, l'eau irrigue l'ensemble de nos cellules, permet la diffusion de l'oxygène ou des messagers chimiques (hormones) dans notre organisme, mais aussi assure la répartition des nutriments (protéines, glucides, lipides, vitamines…) vers nos organes vitaux. LE MODE D'EMPLOI L'énergie que nous apportent les nutriments énergétiques est comptabilisée en calories (cal, kcal ou kilocalories) ou en kJ (kilojoules), sachant qu'1 cal = 4,18 kJ. • 1 g de protéines = 4 cal • 1 g de glucides = 4 cal • 1 g de lipides = 9 cal • 1 g d'alcool = 7 cal • 1 g de fibres = 2 cal

Nutriments multiples • Alimentation de transition chez les enfants de 6 à 59 mois souffrant de malnutrition aiguë sévère • Alimentation thérapeutique des enfants de 6 à 59 mois souffrant de malnutrition aiguë sévère et de diarrhée aiguë ou persistante • Apport en micronutriments chez les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère • Supplémentation en macronutriments des personnes vivant avec le VIH/sida • Supplémentation en macronutriments des personnes vivant avec le VIH/sida • Supplémentation protéino-énergétique équilibrée pendant la grossesse • Suppléments alimentaires en milieu communautaire pour favoriser la croissance des enfants


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Education: Liens, sites et portails




Idées ou Difficultés liées à son enseignement

  • difficultés de franchir les conceptions des élèves sur les nutriments
  • difficultés de se débarrasser de la confusion des apprenants entre aliments et nutriments
  • nécessité d'utilisation des TIC pour l'enseignement des nutriments vue la vivacité du concept ainsi que son ouverture sur plusieurs disciplines

Aides et astuces

  • tenir compte des conceptions des élevés sur les nutriments
  • la complexité du contenu macronutriments -micronutriments) risque d’être un obstacle pour l'enseignement
  • plusieurs disciplines interférent dans l’étude des nutriments .

Puce-didaquest.png Bibliographie