Le bien dans l'Islam

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction


More-didaquest.png Traductions


Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


More-didaquest.png Justification


Définition écrite


  • Le Bien est, avec l'Un et le Vrai, l'un des trois transcendantaux de la Scolastique ; il est surtout de nos jours la valeur normative de la morale, avec comme opposé le Mal. La détermination de ce qui est bien ou mal peut se faire dans le cadre des règles de civilité, de l'honneur, de l'utilité collective, de l'intérêt public, ou au contraire particulier. Ces différents ordres peuvent être en contradiction : ce qui est bien dans un domaine, peut ne pas l'être sur un autre plan ; on parle alors soit de dilemme, soit de conflit d'intérêts.

Depuis l'origine de la pensée philosophique, des accentuations différentes sur le sens prédominant de la notion de Bien ont été successivement mises en avant comme le montre le plan du Dictionnaire des concepts philosophiques1. Au point de vue d'une philosophie, la signification et la pertinence même des concepts de bien et de mal ont fait l'objet de nombreuses analyses divergentes.


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Techniques de garde du secret en Islam

L’Islam fait l’éloge de l’humilité, et de la simplicité, et bannit la complication, la prétention et l’orgueil. Le croyant est tolérant, tendre et facile : المؤمن هين لين سهل, disait le prophète, qui prévenait les musulmans contre le fait d’être prétentieux et vaniteux, de vouloir afficher une hauteur par rapport aux autres, ou de les mépriser.

Les serviteurs de Dieu sont ceux qui marchent sur terre avec sérénité et élégance, et s’ils sont interpellés par les ignorants, ils répondent : Paix, dit ce verset de la sourate al-Furqaan :

وَعِبَادُ الرَّحْمَٰنِ الَّذِينَ يَمْشُونَ عَلَى الْأَرْضِ هَوْنًا وَإِذَا خَاطَبَهُمُ الْجَاهِلُونَ قَالُوا سَلَامًا الفرقان (63)

L’humilité procure la tranquillité intérieure et fait que la personne soit elle-même, naturelle et sans affectation. Une personne qui s’assume pleinement, qui est bien attachée à ses principes, qui a la foi chevillée au cœur et que rien ne peut venir secouer les convictions, ou faire dévier du droit chemin.

Le savoir et la connaissance apprennent l’humilité dans la mesure, où quelque poussés soient-ils, ne font que mettre l’Homme devant ses limites, et lui révéler à chaque étape que ce qu’il détient n’est qu’une goutte dans un océan, et qu’il trouvera toujours plus instruit et plus savant que lui : وَفَوْقَ كُلِّ ذِي عِلْمٍ عَلِيمٌ يوسف 76

La vie avec ses hauts et ses bas, ses heurs et malheurs, donne des leçons successives d’humilité. La loi de la vie et de la mort qui s’applique à tous les êtres humains sans exclusion, appelle-t-elle aussi à être humble.

Dieu met en garde ses serviteurs contre le fait d’être arrogant, leur signifiant que de toutes les façons, ils ne franchiront pas la terre, et n’atteindront pas la hauteur des montagnes, comme le dit ce verset de la sourate al-Israa :

وَلَا تَمْشِ فِي الْأَرْضِ مَرَحًا ۖ إِنَّكَ لَن تَخْرِقَ الْأَرْضَ وَلَن تَبْلُغَ الْجِبَالَ طُولًا الإسراء (37)

La sourate Luqman prévient contre l’arrogance, et prône la sérénité, et l’humilité. Luqman est un sage que le Coran évoque dans une sourate qui porte son nom. Ce sage donne à son fils les clefs pour une vie régie par la foi et l’éthique. Il lui dispense un certain nombre de conseils pour lui montrer la voie, et l’initier aux bons comportements qu’un croyant doit afficher. Il lui recommande de ne rien associer à Dieu, de faire la prière, de promouvoir la vertu, de prévenir le vice, et de faire preuve de patience. Il lui indique la manière de marcher, de parler et de maîtriser sa voix, et lui déconseille la prétention et l’arrogance, une attitude que Dieu n’aime pas.

وَلَقَدْ آتَيْنَا لُقْمَانَ الْحِكْمَةَ أَنِ اشْكُرْ لِلَّهِ ۚ وَمَن يَشْكُرْ فَإِنَّمَا يَشْكُرُ لِنَفْسِهِ ۖ وَمَن كَفَرَ فَإِنَّ اللَّهَ غَنِيٌّ حَمِيدٌ (12) وَإِذْ قَالَ لُقْمَانُ لِابْنِهِ وَهُوَ يَعِظُهُ يَا بُنَيَّ لَا تُشْرِكْ بِاللَّهِ ۖ إِنَّ الشِّرْكَ لَظُلْمٌ عَظِيمٌ لقمان 13)

يَا بُنَيَّ أَقِمِ الصَّلَاةَ وَأْمُرْ بِالْمَعْرُوفِ وَانْهَ عَنِ الْمُنكَرِ وَاصْبِرْ عَلَىٰ مَا أَصَابَكَ ۖ إِنَّ ذَٰلِكَ مِنْ عَزْمِ الْأُمُورِ (17) وَلَا تُصَعِّرْ خَدَّكَ لِلنَّاسِ وَلَا تَمْشِ فِي الْأَرْضِ مَرَحًا ۖ إِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ كُلَّ مُخْتَالٍ فَخُورٍ (18) وَاقْصِدْ فِي مَشْيِكَ وَاغْضُضْ مِن صَوْتِكَ ۚ إِنَّ أَنكَرَ الْأَصْوَاتِ لَصَوْتُ الْحَمِيرِ (لقمان 19)

Dieu promet la bonne fin et l’au-delà aux pieux, ceux qui ne cherchent pas à être supérieurs aux autres sur terre, à se vanter de leur richesse, de leur pouvoir ou de leur statut social.

تِلْكَ الدَّارُ الْآخِرَةُ نَجْعَلُهَا لِلَّذِينَ لَا يُرِيدُونَ عُلُوًّا فِي الْأَرْضِ وَلَا فَسَادًا وَالْعَاقِبَةُ لِلْمُتَّقِينَ سورة القصص83

Et là, il convient de préciser, qu’il n’y aucun mal en Islam d’être riche, et d’avoir du pouvoir ou une certaine dignité sociale, du moment où ces atouts sont investis pour faire du bien. Le prophète disait que le croyant fort est meilleur et plus aimé de Dieu que le croyant faible : المؤمن القوي خيرٌ وأحب إلى الله من المؤمن الضعيف

Il faut entendre par force, la force physique, matérielle, sociale…devant servir à rendre le monde plus juste et plus équitable et non pour encourager l’abus de pouvoir, l’oppression et l’injustice.

Le Coran bannit l’orgueil, et promet la punition aux orgueilleux sur terre et au jour du jugement dernier. سَأَصْرِفُ عَنْ آيَاتِيَ الَّذِينَ يَتَكَبَّرُونَ فِي الأَرْضِ بِغَيْرِ الْحَقِّ الأعراف:146

كَذَلِكَ يَطْبَعُ اللَّهُ عَلَى كُلِّ قَلْبِ مُتَكَبِّرٍ جَبَّارٍ غافر:35


إِلَٰهُكُمْ إِلَٰهٌ وَاحِدٌ ۚ فَالَّذِينَ لَا يُؤْمِنُونَ بِالْآخِرَةِ قُلُوبُهُم مُّنكِرَةٌ وَهُم مُّسْتَكْبِرُونَ (22) لَا جَرَمَ أَنَّ اللَّهَ يَعْلَمُ مَا يُسِرُّونَ وَمَا يُعْلِنُونَ ۚ إِنَّهُ لَا يُحِبُّ الْمُسْتَكْبِرِينَ (النحل 23)

Le prophète Mohamed appelait les croyants à être humbles, prévenait contre les méfaits de l’arrogance, et mettait en garde contre la punition que Dieu réserve aux arrogants, comme le montrent ces trois hadiths :

إِنَّ اللَّهَ أَوْحَى إِلَيَّ أَنْ تَوَاضَعُوا حَتَّى لَا يَبْغِيَ أَحَدٌ عَلَى أَحَدٍ، وَلَا يَفْخَرَ أَحَدٌ عَلَى أَحَدٍ

ثلاثة لا تسأل عنهم: رجل نازع الله رداءه، ورجل نازع الله كبريائه، ورجل اتخذ الأيمان بضاعة

لَا يَدْخُلُ الْجَنَّةَ مَنْ كَانَ فِي قَلْبِهِ مِثْقَالُ حَبَّةٍ مِنْ خَرْدَلٍ مِنْ كِبْرٍ


  • Le Coran donne cinq directives aux musulmans pour développer notre tolérance et notre compréhension envers les autres religions.

La dignité de chacun doit être respectée, quelle que soit sa religion, sa race, son origine ethnique, son genre ou son statut social (réf. : Le Coran, 17 : 70). Puisque nous sommes tous créés par Dieu Tout-Puissant, Créateur de toutes choses, nous devons faire preuve de respect et de bienveillance envers les autres et agir avec honneur. L’Islam nous enseigne que c’est la volonté de Dieu si l’humain qu’Il a créé croit en différentes religions, ou en aucune religion, l’athéisme lui-même étant considéré comme une religion ou un système de croyance (réf. : Le Coran, 10 : 99). Mais Dieu Tout-Puissant est mécontent lorsque certains humains choisissent de ne croire en rien. (réf. Le Coran, 39 : 7) D’après le Coran, la liberté de religion est très clairement un droit conféré par Dieu. (réf. Le Coran, 2 : 256) Le sort de l’humanité toute entière repose entre les mains de Dieu, le Tout-Puissant, son Créateur, vers qui nous retournerons tous. (réf. Le Coran, 22 : 68-69 et 42 : 15) Dieu aime la justice et ceux qui tentent de l’appliquer, en particulier envers ceux qui sont différents de quelque manière que ce soit, y compris concernant les croyances religieuses. (Réf. Le Coran, 5 : 8 et 60 : 8)


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie