Métacognition

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction


More-didaquest.png Traductions


Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


More-didaquest.png Justification


Définition écrite


  • La métacognition se réfère à la capacité d'une personne à réfléchir consciemment sur ses propres processus cognitifs, à comprendre et à réguler sa propre pensée. Cela englobe la conscience de ses propres connaissances, la surveillance de ses processus mentaux pendant la résolution de problèmes, l'évaluation de sa propre compréhension et la capacité à ajuster ses stratégies cognitives en fonction des exigences de la tâche. En d'autres termes, la métacognition implique la pensée sur la pensée, permettant à un individu de planifier, de contrôler et d'optimiser ses propres processus mentaux pour améliorer l'apprentissage, la prise de décision et la résolution de problèmes.

La métacognition, liée au concept de théorie de l’esprit, nous permet également d’anticiper notre comportement et celui des autres à travers la perception constante des émotions, des attitudes et des sentiments des autres, ce qui nous permet de formuler des hypothèses sur la manière dont ils agiront dans la société.

  • La métacognition peut être défini comme étant les connaissances qu'ont les individus de leur capacité, de leur fonctionnement et de leurs connaissances elles-mêmes.


  • L'importance de la métacognition dans les apprentissages a d'abord été soulignée par Flavell, en 1977, à propos d'études sur la mémoire chez l'enfant, en montrant que la capacité de mobiliser des stratégies de mémorisation efficaces était corrélée avec la capacité qu'avaient les enfants à s'exprimer à propos des ces stratégies. Actuellement de nombreux travaux se développent sur la métacognition (Brown 1987, Weinert & Kluwe 1987, Gunstone 1992, Chin & Brown 2000)


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

La métacognition se réfère à la capacité de penser et de contrôler ses propres processus cognitifs. Elle englobe la prise de conscience, la compréhension et la régulation de ses propres pensées. Voici quelques exemples, applications et utilisations de la métacognition dans différents contextes :

Apprentissage académique :

Planification des études :

Les étudiants peuvent utiliser la métacognition pour planifier leurs sessions d'étude, déterminer quelles stratégies sont les plus efficaces pour eux et évaluer leur compréhension des concepts.

Auto-évaluation :

Les apprenants peuvent évaluer leur propre compréhension d'un sujet, identifier les lacunes dans leurs connaissances et ajuster leurs stratégies d'apprentissage en conséquence.
Santé mentale :

Gestion du stress :

La métacognition permet de reconnaître les pensées négatives et les schémas de pensée destructeurs, facilitant ainsi la gestion du stress.

Auto-observation émotionnelle :

En comprenant mieux ses propres émotions, on peut développer des stratégies pour faire face aux défis émotionnels.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie