Malnutrition

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • Les deux principales causes immédiates de la malnutrition sont l'inadéquation de la ration alimentaire et la maladie. Leur interaction entraine un cercle vicieux : l'enfant mal nourri résiste moins bien à la maladie, tombe malade et de ce fait, la malnutrition empire.


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Les facteurs sous-jacents de la malnutrition :
      • Les famines et les guerres : responsables d’une petite partie de la malnutrition mais avec des formes graves et souvent mortelles. 90 % des réfugiés ou déplacés sont des femmes et des enfants. 1.5 million d’enfants vivent dans 42 pays en conflit aujourd’hui.
      • Les catastrophes naturelles : ouragan, sécheresse, tremblement de terre, éruption volcanique, gel, inondation, typhon, invasion d’insectes, en quelques heures, ces fléaux peuvent détruire 20 ans de développement dans une région.
      • La sécurité alimentaire insuffisante dans les familles qui ne peuvent produire ou acquérir les aliments contenant l’énergie et les nutriments nécessaires.
      • Le manque d’accès à l’eau et d’installations sanitaires : l’insalubrité à l’intérieur et à proximité des maisons favorisent les maladies infectieuses, (diarrhée) qui deviennent à leur tour, des causes majeures de malnutrition. 1.1 milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à de l’eau potable ;
      • La mauvaise qualité des services de santé : chers, non existants, peu accessibles, inadaptés, entrainant de faibles taux de vaccination et une prise en charge inadaptée des enfants malades et malnutris.
      • L’inadéquation des soins aux mères et aux enfants : les familles et les communautés n’ont pas les moyens de prendre en charge leur santé et leur alimentation.
      • L’état nutritionnel des mères : qui font des bébés plus petits et plus sujets à de graves problèmes de santé.
      • Un allaitement maternel insuffisant et un sevrage brutal. En 2005, 60% des bébés dans le monde n’étaient pas nourris exclusivement au sein pendant les 6 premiers mois de leur vie.
      • Un manque de produits thérapeutiques pourtant très efficaces pour traiter la malnutrition aiguë, comme les nouvelles pâtes alimentaires hautement nutritives.
      • La discrimination à l’égard des femmes et des jeunes filles : l’analphabétisme et la place des femmes sur le marché du travail sont des causes fondamentales de la malnutrition, les enfants nés de femmes sans éducation, ont deux fois plus de risques de mourir en bas âge.
  • EXEMPLES:
      • le Niger, été 2005 : les principaux cas de malnutrition rencontrés sont essentiellement dus à une carence majeure en apport alimentaire, du fait de la prolongation de la sècheresse et de l'invasion des zones cultivables par des criquets, ces deux causes ayant conduit à des récoltes largement insuffisantes.
      • le Libéria, 2004-2005 : l'apport alimentaire est suffisant pour les populations, à la fois grâce à des récoltes et des importations non négligeables, ainsi que grâce à des distributions alimentaires régulières par le PAM. Cependant, les taux de malnutrition sont importants, surtout dans les zones urbaines. Le principal problème identifié tient essentiellement à des pratiques de soins inadaptées, dont les causes sont multiples. Les mères ne sont pas en mesure de fournir à leur enfant des soins efficaces, du fait d'un déficit cognitif, de troubles post-traumatiques, d'une relation pathologique avec l'enfant, etc.
      • l'Afghanistan, 2002-2005 : si les carences alimentaires jouent un rôle important dans la malnutrition présente dans ce pays, il a été constaté que beaucoup d'enfants refusaient les soins (l'alimentation étant ici comprise dans les soins) qui leur étaient prodigués, du fait d'un traumatisme psychologique important. Ce phénomène de refus de s'alimenter a été constaté au Rwanda après le génocide, et dans beaucoup de camps de réfugiés et déplacés dont les résidents avaient eu à vivre des événements traumatisants.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles

{{Fiche Didactique Conceptions |Difficultés-Confusions-Erreurs-Conceptions=

Blue-circle-target.png Confusion entre:

Blue-circle-target.png Erreurs fréquentes:

  • malnutrition est le synonyme de malnutrition
  • la dénutrition est toujours liée à la pauvreté
  • Une surcharge pondérale est toujours liée à un déséquilibre alimentaire quantitatif
  • Les vitamines peuvent se substituer aux médicaments.
  • Certaines vitamines apportent de l’énergie à l'individu
  • un apport complémentaire en vitamines peut améliorer la santé
  • Une bonne alimentation fournit de bonnes quantités en protéines.
  • Les bonnes protéines sont d’origine animale

Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Education: Liens, sites et portails




Idées ou Difficultés liées à son enseignement

  • Raisonner en adoptant
  • Une approche réductionniste
  • Des généralisations abusives

Aides et astuces

  • Des ateliers d'éducation nutritionnelle pour les élèves ayant pour objectif de leur apprendre à composer de façon équilibrée une ration alimentaire.
  • Inviter en classe de nutritionnistes
  • Appliquer de la pédagogie par projet et accompagner les élèves dans la réalisation de projets éducatifs et culturels en rapport avec la nutrition
  • Aborder une approche globale dans l'éducation à la nutrition (aider à changer les habitudes alimentaires, apprendre à choisir les bons aliments, apprendre à construire un plat équilibré)
  • Prendre en considération les conceptions initiales des élèves et améliorer ses conceptions sans pour autant remettre en cause son vécu. Les habitudes alimentaires familiales ou culturelles ont leur place dans les apprentissages et il faut faire preuve de modération, de diplomatie.

Puce-didaquest.png Bibliographie