Monothéisme

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction


More-didaquest.png Traductions


Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


More-didaquest.png Justification


Définition écrite


Le mot "monothéisme" est une doctrine, une religion qui n'admet l'existence que d'un seul dieu . Le monothéisme s'oppose au polythéisme et à l' athéisme.


Blue-circle-target.png Les religions monothéistes sont des croyances religieuses qui reconnaissent l'existence d'un seul Dieu unique et suprême. Elles se caractérisent par leur adhésion à un concept fondamental d'unicité divine. Les principales religions monothéistes du monde sont les suivantes :

  • Christianisme : Le christianisme est une religion monothéiste qui se fonde sur la croyance en un Dieu unique. Les chrétiens croient en la Trinité, qui comprend Dieu le Père, Dieu le Fils (Jésus-Christ) et Dieu le Saint-Esprit. Le Nouveau Testament de la Bible est la principale source de leurs enseignements.
  • Islam : L'islam est une religion monothéiste fondée sur le Coran, qui enseigne la croyance en un seul Dieu unique, appelé "Allah" en arabe. L'unicité de Dieu est l'un des principes fondamentaux de l'islam, et il est considéré comme le seul Dieu d'adoration. Le concept du monothéisme (connu sous le nom de tawhid, en arabe) est le concept le plus important en islam. Tout l’islam est fondé sur ce concept : celui de l’unicité absolue de Dieu. Aucun acte d’adoration ou de dévotion n’a quelque signification ou valeur que ce soit si ce concept est compromis d’une manière ou d’une autre.
  • Judaïsme : Le judaïsme est l'une des plus anciennes religions monothéistes, centrée sur la croyance en un Dieu unique, Yahweh (ou Adonai), dont l'Alliance avec le peuple juif est un élément clé. Le Tanakh (l'Ancien Testament) est la principale source des enseignements juifs.
  • Le zoroastrisme, est l'une des plus anciennes religions monothéistes du monde, fondée par le prophète Zoroastre (ou Zarathoustra) en Perse (aujourd'hui l'Iran) vers le VIe siècle avant J.-C. C'est une religion qui a eu une influence significative sur de nombreuses croyances ultérieures, notamment le judaïsme, le christianisme et l'islam. Bien que le zoroastrisme ait été la religion dominante en Perse pendant de nombreux siècles, il a décliné après l'arrivée de l'islam au VIIe siècle. Cependant, il continue d'être pratiqué par une petite communauté de zoroastriens dans le monde, notamment en Iran et en Inde.
  • Sikhisme : Le sikhisme est une religion monothéiste fondée au 15e siècle dans le nord de l'Inde par Guru Nanak Dev Ji. Les sikhs croient en un Dieu unique et adhèrent aux enseignements du Guru Granth Sahib, leur livre sacré.
  • Bahaïsme : Le bahaïsme est une religion monothéiste fondée au 19e siècle par Bahá'u'lláh. Les baha'is reconnaissent un Dieu unique et croient en l'unité de l'humanité. Leurs enseignements sont tirés des Écrits baha'is.

Ces religions monothéistes partagent des similitudes fondamentales dans leur croyance en un Dieu unique, mais elles ont également des différences doctrinales, théologiques et rituelles significatives. Chacune d'entre elles a sa propre histoire, sa propre interprétation de la foi et ses propres pratiques religieuses.


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Plus l'islam a développé son enseignement, plus aussi il y a fortement établi au centre même de sa doctrine la conception monothéiste la plus absolue qu'il soit possible d'imaginer. Les éléments eschatologiques, sociaux, politiques, de la doctrine ont été laissés au second plan, et toute l'attention des théologiens s'est portée sur l'élaboration de l'idée monothéiste et son application dans la vie religieuse. La formation de la dogmatique musulmane et la polémique contre les adaptes de croyances différentes, qui en fut la conséquence, favorisèrent le développement de la théologie musulmane dans cette direction. Dans la polémique, en particulier, la supériorité du monothéisme mahamétan fut mainte fois mise en lumière par des attaques injustes contres d'autres confessions.
  • « Dis : « Il est Dieu, l’Unique. Dieu, le Seul à être imploré pour ce que nous désirons. Il n’a jamais engendré et n’a pas été engendré. Et nul ne peut L’égaler. » (Coran 112)

« Créateur des cieux et de la terre, comment aurait-Il un enfant alors qu’Il n’a pas de compagne ? C’est Lui qui a tout créé, et Il est Omniscient. Voilà Dieu, votre Seigneur! Nul ne doit être adoré à part Lui, le Créateur de toute chose. Adorez-Le donc. C’est Lui qui a la charge de tout. Aucun regard ne peut L’atteindre, cependant qu’Il saisit tous les regards. Il est le Bienveillant, et Il est parfaitement informé. » (Coran 6:101-103)

Cette croyance est communément appelée monothéisme, terme dérivé du grec « monos », qui signifie « seul » et de « theos », qui signifie dieu. C’est un terme relativement récent dans l’histoire de la langue française et il sert à dénoter un être suprême qui est tout-puissant et responsable de la vie et qui rétribue ou châtie. Le monothéisme est l’opposé du polythéisme, qui est la croyance en plusieurs divinités et de l’athéisme, qui est un rejet de toutes les divinités.

Si nous considérions le sens général du terme « monothéisme », le judaïsme, le christianisme, l’islam, le zoroastrisme et certaines philosophies hindoues pourraient tous être inclus. Mais il est d’usage de faire référence au judaïsme, au christianisme et à l’islam comme aux trois grandes religions monothéistes et de les regrouper. Pourtant, il y a des différences flagrantes, à cet égard, entre le christianisme et l’islam.

Le concept de trinité inhérent à la quasi-totalité des dénominations chrétiennes inclut nécessairement une pluralité. La croyance selon laquelle Dieu serait en fait composé de trois divinités (père, fils et saint esprit) contredit le concept du monothéisme islamique, où l’unicité de Dieu est indiscutable. De rares groupes chrétiens, comme les unitariens, croient que Dieu est unique et qu’Il ne peut être Dieu et humain tout à la fois. Ils acceptent littéralement les paroles de Jésus dans Jean 17:3, « Dieu unique et véritable ». Toutefois, la vaste majorité des chrétiens ne partagent pas cette croyance.

En islam, la croyance en un Dieu unique, qui n’a ni partenaires ni fils ni associés est essentielle. Il s’agit de la croyance centrale de cette religion et l’essence même du Coran. Le Coran appelle l’humanité à n’adorer que Dieu et à abandonner l’adoration de fausses divinités. Le Coran nous invite à admirer les merveilles de la création et d’y voir la grandeur et la puissance de Dieu. Le Coran nous ordonne de rejeter tout ce qui est adoré en dehors de Dieu ou parallèlement à Lui.

« Je n’ai créé les djinns et les hommes que pour qu’ils M’adorent. » (Coran 51:56)

On fait souvent référence à l’islam en tant que « pur » monothéisme. Car il n’est pas corrompu par d’étranges concepts ou superstitions. La croyance en un Dieu unique entraîne la certitude. Les musulmans n’adorent que Dieu et n’adressent leurs prières qu’à Lui, car Il est le Seul qui mérite d’être adoré. Et rien n’est plus grand que Lui.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie