Poumon

De DidaQuest


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • Fonctions du poumon

Les deux poumons ont pour rôle de réaliser les échanges gazeux entre le corps humain et l'air ambiant. Ces échanges ont lieu au niveau des alvéoles, où le sang est alors enrichi en oxygène et appauvri en dioxyde de carbone. C'est la différence de pression de CO2 et d'O2 entre l'alvéole et le capillaire qui induit l'échange, réalisé en 0,75 seconde.

Le sang riche en dioxyde de carbone est apporté par l'artère pulmonaire directement depuis le ventricule droit du cœur. Pour assurer l'oxygénation des tissus pulmonaires, des artères bronchiques apportent du sang riche en oxygène.

L'inspiration est assurée par les muscles intercostaux et le diaphragme. La dépression en résultant produit un appel d'air qui rempli les poumons. L'expiration est un phénomène passif, consécutif au relâchement musculaire, même s'il est possible de forcer l'expiration grâce aux muscles abdominaux et intercostaux.

La régulation du rythme de la respiration est un phénomène inconscient, assuré par le système nerveux en fonction de la concentration en CO2 mesurée par des chémorécepteurs. Alors qu'au repos, environ 4 litres d'air et 5 litres de sang sont traités par minute, ces chiffres peuvent monter jusqu'à 160 litres d'air et 30 litres de sang lors d'un effort intense.

Les voies aériennes supérieures (larynx, pharynx) jouent à la fois le rôle de chauffage (pour amener de l'air à 37°C au niveau des poumons) et de filtre pour éliminer bactéries et poussières, car les poumons sont stériles.

Les poumons participent aussi à la régulation du métabolisme acido-basique et à la filtration du sang pour éliminer de petits caillots.

  • Structure du poumon

Chez l'homme, les poumons sont au nombre de deux, un gauche et un droit, reliés aux voies aériennes supérieures par la trachée. Le poumon droit est séparé en trois lobes (supérieur, moyen et inférieur), alors que le poumon gauche ne possède que deux lobes (supérieur et inférieur). Il est aussi plus petit, laissant de la place au cœur.

La trachée se sépare en deux bronches, chacune se dirigeant vers un poumon. Les bronches se divisent successivement et de nombreuses fois, formant des bronchioles et finalement des conduits alvéolaires jusqu'aux alvéoles. Les alvéoles sont constituées de pneumocytes et de macrophages, pour une épaisseur de 0,2 micromètres. La surface totale des échanges gazeux est de 130 mètres carrés.

  • Pathologies et maladies pulmonaires
  • Pneumothorax: Cette pathologie correspond à une entrée d’air anormale au niveau de la cavité pleurale, espace entre les poumons et la cage thoracique. Elle se manifeste par une douleur thoracique intense, parfois associée à des difficultés respiratoires.
  • Pneumonie: Cette affection correspond à une infection respiratoire aiguë touchant directement les poumons. Les alvéoles sont touchées et se retrouvent remplies de pus et de liquide, entraînant des problèmes respiratoires. L’infection peut notamment être provoquée par bactéries, des virus ou des champignons .
  • Tuberculose: Cette maladie correspond à une infection bactérienne se retrouvant souvent au niveau des poumons. Les symptômes sont une toux chronique avec émissions de sang, des fièvres intenses avec sueurs nocturnes, ainsi qu’une perte de poids.
  • Bronchite aiguë: Cette pathologie est due à une infection, souvent virale, au niveau des bronches. Fréquente en hiver, elle provoque des toux et de la fièvre.
  • Cancer du poumon: Des cellules tumorales malignes peuvent se développer au niveau du poumon et des bronches. Ce type de cancer est l’un des plus répandus dans le monde .


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


References
Références


Liens éducatifs relatifs aux 5 Mots-Clés Principaux

Sur le Portail Questions / Réponses

Sur Portail de Formation Gratuite

Sur des sites de Formation

Sur DidaQuest

Poumon sur :

Wikipedia / Wikiwand / Universalis / Larousse encyclopédie / Khan Académie

Sur Wikiwand : dioxyde de carbone /

cavités pleurales / appareil respiratoire / médiastin / Lobe pulmonaire supérieur

Sur Wikipédia :

dioxyde de carbone / cavités pleurales / appareil respiratoire / médiastin / Lobe pulmonaire supérieur

Sur Wikiversity : dioxyde de carbone / cavités pleurales / appareil respiratoire / médiastin / Lobe pulmonaire supérieur
Sur Universalis : dioxyde de carbone / cavités pleurales / appareil respiratoire / médiastin / Lobe pulmonaire supérieur
Sur Khan Académie :

dioxyde de carbone / cavités pleurales / appareil respiratoire / médiastin / Lobe pulmonaire supérieur



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Les poumons sont les organes contenus dans le thorax jouant un rôle fondamental dans la respiration en permettant les échanges gazeux. Le poumon droit et le poumon gauche, dont un seul suffit à assurer une vie presque normale, fournissent l’oxygène à l’ensemble de l’organisme et permettent l’élimination du gaz carbonique contenu dans le sang. Il s’agit d’organes pairs et asymétriques. Le poumon droit possède 3 lobes, le gauche deux lobes. Les poumons sont enveloppés par des membranes de protection et de recouvrement : les plèvres pulmonaires encadrant le médiastin, l’ensemble repose sur la coupole diaphragmatique.
  • Vertébrés

Outre les échanges gazeux, les poumons participent à d’autres fonctions, comme par exemple la régulation du métabolisme acido-basique ainsi qu’un rôle de filtration du sang en éliminant de petits caillots.

Le poumon des Vertébrés prend son origine embryologique dans une excroissance du pharynx. Il est désormais admis que cette origine est différente de celle de la vessie natatoire. L’un des arguments fort est que les poumons sont une divergence de la paroi ventrale et non dorsale du pharynx.

  • Serpents

Chez la majorité des serpents un seul poumon subsiste, le poumon droit, le gauche étant soit atrophié soit absent. On trouve un poumon gauche fonctionnel chez les espèces primitives de boa et de python. Ce poumon est vestigial ou complètement absent chez les autres serpents. Comme la majorité des organes internes des serpents, du fait de l’addition des vertèbres supplémentaires, il est allongé.

  • L’unique poumon droit a acquis de nouveaux diverticules chez certaines espèces :

Un poumon trachéen, une extension à l’amont du poumon droit, qui permet la respiration lors de l’ingestion d’une proie. Une partie inférieure développée servant à régler l’équilibre hydrostatique chez les espèces aquatiques, comme la vessie natatoire chez les poissons.

Les serpents ont une trachée soutenue par des anneaux cartilagineux qui la maintiennent béante y compris lors de l’ingestion d’une proie les empêchant ainsi de s’étouffer.

  • L’Homme possède deux poumons, gauche et droit, deux organes thoraciques, séparés l’un de l’autre par le médiastin, médialement. Ils sont posés sur le diaphragme et protégés par la cage thoracique en avant, en dehors et en arrière, sauf au niveau de leur sommet, car ils dépassent le bord supérieur de la première côte, et montent même jusqu’au dessus de la clavicule, à la base du cou, dans le creux supraclaviculaire.

Le poumon droit est divisé en trois lobes (supérieur, moyen et inférieur), le gauche divisé en deux lobes (supérieur et inférieur). À gauche, la partie lingulaire du lobe supérieur correspond au lobe moyen droit, tandis que la partie culminale (culmen) correspond au lobe supérieur droit. Les lobes sont séparés par des scissures, deux à droite (la grande ou « oblique », et la petite ou « horizontale ») et une à gauche (l’oblique).


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie