Réacteur nucléaire

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite

{{Fiche Didactique Définition <Un réacteur nucléaire moderne a une puissance de l'ordre de 500 à 1 650 MW, avec un facteur de charge d'environ 75 %. En 1990, un réacteur avait une capacité moyenne de 900 MW, chiffre passé à 1000 MW en 2015. Les centrales nucléaires françaises sont passées de 880 MW pour Fessenheim à 1 495 MW pour Civaux, en attendant le démarrage du premier EPR (1 650 MW) On peut les classer en 5 grandes catégories en fonction de la nature du combustible utilisé, de la substance qui transporte la chaleur appelée caloporteur et de la substance qui ralentit les neutrons appelée modérateur : Réacteur à eau pressurisée (ou REP)

L'eau sous pression (donc à l'état liquide) est à la fois le caloporteur et le modérateur. Le combustible utilisé est de l'uranium enrichi.

Ce type de réacteur est le plus répandu dans le monde, représentant environ 55 % des réacteurs installés.

En France, tous les réacteurs destinés à la production d'électricité sont des REP, excepté le réacteur de recherche Phénix (exploité par le CEA et EDF) mis à l'arrêt à l’automne 2009. Réacteur à eau bouillante (ou REB)

L'eau est aussi le caloporteur, mais elle n'est plus pressurisée. À pression atmosphérique ambiante, elle devient bouillante. Le combustible utilisé est de l'uranium enrichi.

Ce type de réacteur représente 22 % des réacteurs installés dans le monde. Réacteur à eau lourde

L'eau lourde est à la fois le caloporteur (mis sous pression) et le modérateur. C'est une eau constituée de molécules d'eau dont l'atome d'hydrogène est un atome de deutérium, isotope lourd de l'hydrogène.

Le combustible utilisé est de l'uranium naturel. Réacteur à neutrons rapides (ou RNR)

Ils n'utilisent pas de modérateur et cherchent à exploiter de façon plus complète les propriétés du combustible. Le fluide caloporteur est un métal liquide (tel le sodium) ou un gaz (par exemple l'hélium). Le combustible utilisé est de l'uranium enrichi ou du plutonium. Ils peuvent générer de la matière fissile, d'où leur nom de surgénérateurs.

Le réacteur Phénix en France fonctionne avec cette technologie. Réacteur caloporteur gaz (RCG)

L'hélium est le caloporteur. Porté à haute température, il peut alimenter directement la turbine sans échangeur intermédiaire.

Il peut permettre la réalisation de centrales de petits tailles (de 100 à 300 MW) et peut également fonctionner avec des neutrons rapides. > |Définition=

  • ......................................................................

....................................................................... ....................................................................... .......................................................................

  • ......................................................................

....................................................................... .......................................................................

|Typologie= <On peut les classer en 5 grandes catégories en fonction de la nature du combustible utilisé, de la substance qui transporte la chaleur appelée caloporteur et de la substance qui ralentit les neutrons appelée modérateur :

Réacteur à eau pressurisée (ou REP) L'eau sous pression (donc à l'état liquide) est à la fois le caloporteur et le modérateur. Le combustible utilisé est de l'uranium enrichi.

Ce type de réacteur est le plus répandu dans le monde, représentant environ 55 % des réacteurs installés.

En France, tous les réacteurs destinés à la production d'électricité sont des REP, excepté le réacteur de recherche Phénix (exploité par le CEA et EDF) mis à l'arrêt à l’automne 2009.

Réacteur à eau bouillante (ou REB) L'eau est aussi le caloporteur, mais elle n'est plus pressurisée. À pression atmosphérique ambiante, elle devient bouillante. Le combustible utilisé est de l'uranium enrichi.

Ce type de réacteur représente 22 % des réacteurs installés dans le monde.

Réacteur à eau lourde L'eau lourde est à la fois le caloporteur (mis sous pression) et le modérateur. C'est une eau constituée de molécules d'eau dont l'atome d'hydrogène est un atome de deutérium, isotope lourd de l'hydrogène.

Le combustible utilisé est de l'uranium naturel.

Réacteur à neutrons rapides (ou RNR) Ils n'utilisent pas de modérateur et cherchent à exploiter de façon plus complète les propriétés du combustible. Le fluide caloporteur est un métal liquide (tel le sodium) ou un gaz (par exemple l'hélium). Le combustible utilisé est de l'uranium enrichi ou du plutonium. Ils peuvent générer de la matière fissile, d'où leur nom de surgénérateurs.

Le réacteur Phénix en France fonctionne avec cette technologie.

Réacteur caloporteur gaz (RCG) L'hélium est le caloporteur. Porté à haute température, il peut alimenter directement la turbine sans échangeur intermédiaire.

Il peut permettre la réalisation de centrales de petits tailles (de 100 à 300 MW) et peut également fonctionner avec des neutrons rapides.

Ne pas Modifier  -->
  • ......................................................................

....................................................................... ....................................................................... .......................................................................

  • ......................................................................

....................................................................... ....................................................................... }}

Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


References
Références


Liens éducatifs relatifs aux 5 Mots-Clés Principaux

Sur le Portail Questions / Réponses

Sur Portail de Formation Gratuite

Sur des sites de Formation

Sur DidaQuest

Réacteur nucléaire sur :

Wikipedia / Wikiwand / Universalis / Larousse encyclopédie / Khan Académie

Sur Wikiwand : Atomique /

Uranium / environnement / [1] / [2]

Sur Wikipédia :

Atomique / Uranium / environnement / [3] / [4]

Sur Wikiversity : Atomique / Uranium / environnement / [5] / [6]
Sur Universalis : Atomique / Uranium / environnement / [7] / [8]
Sur Khan Académie :

Atomique / Uranium / environnement / [9] / [10]



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Centrales thermodynamiques:production de l'électricité

Exploitation sanitaire................................................................................ ................................................................................

  • Les constructions militaires

Exploitation technologique................................................................................ ................................................................................


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles

{{Fiche Didactique Conceptions |Difficultés-Confusions-Erreurs-Conceptions=

}}

Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie