Sida

De DidaQuest


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • C'est le 5 juin 1981 que commence officiellement l'épidémie de Sida, lorsque le CDC note dans sa revue Morbidity and Mortality Weekly Report une recrudescence de cas de pneumocystose chez cinq hommes homosexuels à Los Angeles. Dans les mois qui suivent, de plus en plus de cas sont recensés dans plusieurs autres villes du pays et il est noté chez plusieurs de ces personnes un état d'immunodépression.

En raison du fait que nombre de patients ont eu de nombreuses relations sexuelles, il est suggéré en juin 1982 qu'un agent infectieux transmis sexuellement pourrait être la cause de cette immunodépression, mais rien n'est vraiment sûr à ce moment.

Comme les premiers malades sont exclusivement homosexuels, le syndrome est appelé par certains le gay-related immunodeficiency disease (GRID), mais les autorités sanitaires se rendent compte rapidement que d'autres personnes sont touchées, comme les hémophiles, les usagers de drogues par injection intraveineuse, des hétérosexuels, ou encore des immigrants haïtiens.

En vue d'abandonner cette dénomination erronée, le CDC créé le terme Acquired immune deficiency syndrome (AIDS), qui est ensuite traduit dans d'autres langues :

afrikaans : Verworwe Immuniteits Gebrek Sindroom (VIGS) espagnol : Síndrome de Inmunodeficiencia Adquirida (SIDA) français : syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) irlandais : Siondróm Easpa Imdhíonachta Faighte (SEIF) portugais : Síndrome da Imunodeficiência Adquirida (SIDA ou AIDS au Brésil) russe : Синдром приобретённого иммунного дефицита (SPID) ou иммунодефицита La découverte en 1983 de l'agent infectieux, le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), marque le début de la recherche sur ce virus qui en décembre 2007 est la cause de la contamination de plus de 30 millions de personnes depuis la découverte du Sida en 1981.

  • ......................................................................

....................................................................... .......................................................................


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


References
Références


Liens éducatifs relatifs aux 5 Mots-Clés Principaux

Sur le Portail Questions / Réponses

Sur Portail de Formation Gratuite

Sur des sites de Formation

Sur DidaQuest

Sida sur :

Wikipedia / Wikiwand / Universalis / Larousse encyclopédie / Khan Académie

Sur Wikiwand : syndrome d’immunodéficience acquise /

VIH / séropositif / lymphocyte T4 / récepteurs CD4

Sur Wikipédia :

syndrome d’immunodéficience acquise / VIH / séropositif / lymphocyte T4 / récepteurs CD4

Sur Wikiversity : syndrome d’immunodéficience acquise / VIH / séropositif / lymphocyte T4 / récepteurs CD4
Sur Universalis : syndrome d’immunodéficience acquise / VIH / séropositif / lymphocyte T4 / récepteurs CD4
Sur Khan Académie :

syndrome d’immunodéficience acquise / VIH / séropositif / lymphocyte T4 / récepteurs CD4



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Quels sont les symptômes de l'infection au VIH ?

En général, l'infection au VIH reste longtemps asymptomatique, mais de légers symptômes apparaissent parfois dans le mois qui suit la contamination. Ils comprennent surtout de la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, un gonflement des ganglions lymphatiques, des maux de ventre, des vomissements, de la diarrhée et l'apparition de plaques rouges sur la peau.

Après plusieurs années, l'infection au VIH se manifeste habituellement par une fièvre légère, mais chronique, une perte de poids inexpliquée, des sueurs nocturnes, des ganglions enflés, de la diarrhée et diverses infections cutanées.

  • Quelles sont les causes de l'infection au VIH ?

Le VIH est souvent contracté lors d'un rapport sexuel non protégé (anal, vaginal ou oral), le virus étant très présent dans le sperme et la cyprine. Il l'est aussi dans le sang : il peut être transmis par des seringues contaminées, par exemple, ou encore de la mère à l'enfant lors de l'accouchement. Cependant, le taux de transmission mère/enfant a beaucoup baissé grâce à un traitement spécifique et le recours aux césariennes.

  • Infection au VIH : quel traitement ?

Le traitement de l'infection au VIH repose sur la prise d'antirétroviraux à vie (en général, 3 médicaments sont associés). Cela ralentit l'évolution de l'infection ou peut même l'empêcher d'atteindre le stade final, appelé Sida, caractérisé par l'apparition de diverses infections opportunistes (ex. : tuberculose) ou encore de cancers (ex. : lymphomes) potentiellement mortels. Un suivi médical régulier permet de vérifier l'absence d'autres maladies et de les traiter si besoin. L'utilisation de préservatifs reste la meilleure solution pour ne pas contaminer ses partenaires.

  • Infection au VIH : quel diagnostic ?

Une analyse de sang sert à poser le diagnostic de l'infection au VIH : son résultat est assez fiable 6 semaines après l'infection, mais doit être confirmé par une autre analyse de sang en cas de résultat positif. Il existe aussi des autotests en pharmacie, pouvant repérer les risques d'infection au VIH environ 3 mois après la contamination : un résultat positif est confirmé par une prise de sang.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie