La fonction reproductrice hormonale chez l'homme

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


la fonction reproductrice hormonale chez l'homme fait intervenir des hormones secrétées par les gonades (testicules) et aussi des hormones secrétées par le complexe hypothalamo- hypophysaire:

* L'hypothalamus secrète une neurohormone: la GnRH(gonadolibérine) produite sous le contrôle de neurotransmetteurs excitateurs ou inhibiteur libérés au niveau des 
  synapses entres les cellules sécrétrices de GnRH et plusieurs neurones présynaptiques présents dans l'encéphale.
*  l'hypophyse antérieure stimulée par la GnRH secrète deux types d'hormones appelées des gonadostimulines:
 -  LH: stimule les cellules de Leydig à secréter la testostérone. 
 -  FSH : stimule les cellules germinales et aussi les cellules de Sertoli à secréter une protéine de liaison ABP(Androgen-Binding-Protein) qui se lie à la testostérone 
              pour activer la spermatogenèse. 
              sous l'effet de la FSH, la cellule de Sertoli secrète aussi une hormone: l'inhibine
La testostérone exerce en permanence un rétrocontrôle négatif sur le complexe hypothalamo- hypophysaire:  toute hausse du taux de testostérone par rapport à une valeur de 
référence inhibe la sécrétion de GnRH et par conséquent celle des gonadostimulines d'où la baisse de la stimulation de testicule qui va diminuer sa sécrétion de testostérone; et 
toute baisse du taux de testostérone par rapport à une valeur de référence provoque une levée de l'inhibition d'où la stimulation du complexe hypothalamo- hypophysaire et le 
testicule plus stimulé augmente sa sécrétion de testostérone.
Alors que l'inhibine exerce un rétrocontrôle négatif seulement sur les cellules sécrétrices de FSH, donc son rôle est plutôt la régulation de la régulation de la sécrétion de FSH.


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


References
Références


Liens éducatifs relatifs aux 5 Mots-Clés Principaux

Sur le Portail Questions / Réponses

Sur Portail de Formation Gratuite

Sur des sites de Formation

Sur DidaQuest

La fonction reproductrice hormonale chez l'homme sur :

Wikipedia / Wikiwand / Universalis / Larousse encyclopédie / Khan Académie

Sur Wikiwand : Fonction de reproduction /

Appareil reproducteur humain / Orgasme sec / [1] / {{{Mot-Clé-5}}}

Sur Wikipédia :

Fonction de reproduction / Appareil reproducteur humain / Orgasme sec / [2] / {{{Mot-Clé-5}}}

Sur Wikiversity : Fonction de reproduction / Appareil reproducteur humain / Orgasme sec / [3] / {{{Mot-Clé-5}}}
Sur Universalis : Fonction de reproduction / Appareil reproducteur humain / Orgasme sec / [4] / {{{Mot-Clé-5}}}
Sur Khan Académie :

Fonction de reproduction / Appareil reproducteur humain / Orgasme sec / [5] / {{{Mot-Clé-5}}}



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Chez l’homme la production de spermatozoïdes est continue, contrairement chez la femme, l’appareil reproducteur a une activité cyclique. Tous les 28 jours, durée moyenne d’un cycle menstruel, une cellule reproductrice femelle est émise par l’ovaire.
  • Le dysfonctionnement sexuel chez l'homme peut être secondaire à un hypogonadisme ou à d'autres troubles tels que des anomalies au niveau du complexe hypothalamo- hypophysaire

ou même des troubles neurovasculaires; donc les connaissances sur les mécanismes régulateurs permettent de remédier certains cas de stérilités et mal fonctionnement des testicules.

  • Quelques médicaments, quelques aliments, l'alcool, la fièvre , un bain chaud, .... peuvent modifier la fonction reproductrice hormonale chez l'homme.
  • A part son rôle dans la fonction reproductrice, la testostérone a d'autres effets, principalement: augmentation de la production des cellules sanguines et une protection contre l'ostéoporose( perte de la résistance des os).
  • Quelques particularités de la reproduction dans l’espèce humaine

L’espèce humaine est une espèce animale qui appartient aux mammifères. À ce titre, elle partage avec les autres mammifères certaines caractéristiques générales de la reproduction, comme la viviparité, l’existence d’un placenta et l’allaitement des jeunes. Avec les autres primates, en particulier les grands singes, elle partage d’autres caractéristiques telles qu’une durée de gestation et de soins aux jeunes relativement longues. Toutefois, la reproduction humaine présente aussi des caractéristiques uniques : contrairement à celles des autres mammifères, les périodes de fécondité de la femme s’étendent tout au long de l’année et, contrairement à celles des autres primates, ne se révèlent par aucun signe extérieur. D’autres particularités sont liées au développement du psychisme et de la culture. C’est ainsi que l’espèce humaine est la seule qui s’isole lors de l’accouplement. En outre, l’attraction sexuelle, le plaisir et la procréation, phénomènes étroitement liés chez les autres mammifères, peuvent être dissociés dans notre espèce. Cette dissociation a été rendue très efficace par les progrès scientifiques qui ont conduit notamment à la contraception, ensemble des techniques permettant des relations sexuelles sans finalité reproductrice, et à la procréation médicalement assistée, ensemble des techniques permettant la reproduction sans relations sexuelles.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie