La gelée royale

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite



Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


References
Références


Liens éducatifs relatifs aux 5 Mots-Clés Principaux

Sur le Portail Questions / Réponses

Sur Portail de Formation Gratuite

Sur des sites de Formation

Sur DidaQuest

La gelée royale sur :

Wikipedia / Wikiwand / Universalis / Larousse encyclopédie / Khan Académie

Sur Wikiwand : Eau /

Protides / Glucides / Lipides / Gout acidule

Sur Wikipédia :

Eau / Protides / Glucides / Lipides / Gout acidule

Sur Wikiversity : Eau / Protides / Glucides / Lipides / Gout acidule
Sur Universalis : Eau / Protides / Glucides / Lipides / Gout acidule
Sur Khan Académie :

Eau / Protides / Glucides / Lipides / Gout acidule



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Connue depuis l'Antiquité pour ses nutriments essentiels, la gelée royale est réputée pour ses nombreux effets bénéfiques. Elle est un véritable stimulant et fortifiant pour les défenses immunitaires. Elle prévient des maladies dégénératives. Cette substance traite également des troubles digestifs et peut agir comme antianorexique.
  • Hyperlipidémie. Bien que le traitement de l’hyperlipidémie ne fasse pas partie des indications traditionnelles de la gelée royale, certains chercheurs se sont penchés sur cette indication. Les données scientifiques actuelles ne sont pas convaincantes. Une série d’études préliminaires menées en Europe dans les années 1960 ont donné des résultats positifs aux doses de 50-100 mg par jour, mais leur qualité méthodologique laisse fortement à désirer. Deux essais plus récents ont donné des résultats intéressants sur les taux de cholestérol, mais leur méthodologie est également faible (pas de groupe placebo, notamment).
  • Rhinite (rhume des foins). La prise orale d’un produit contenant de la gelée royale (Bidro, 300 mg/jour de 3 à 6 mois) s’est révélée inefficace dans la prévention et le traitement des rhinites chroniques chez un échantillon de 64 enfants (Andersen).
  • Ulcères au pied. Un onguent à base de gelée royale et de vitamine B5 , en complément des autres interventions habituelles, a favorisé la guérison des plaies de 60 patients diabétiques souffrant d’ulcères graves au pied
  • Aussi appelée lait des abeilles, les gelée royale contient des sucres, des protéines, du gras, des minéraux, des vitamines et des oligo-éléments. En complément alimentaire, la gelée royale est utilisée pour réduire les symptômes de la ménopause, la fatigue physique et intellectuelle, le stress, mais aussi pour renforcer l’immunité. En fonction du mal à soulager, la dose de gelée royale recommandée varie. Il est donc nécessaire de consulter votre médecin avant d’entreprendre une cure. Parce qu’elle a un fort potentiel allergène, il est conseillé de consommer d’abord de faible dose de gelée royale, puis de l’augmenter si tout va bien. Par contre, son usage n’est pas recommandé chez les femmes enceintes.
  • En infectiologie et dans les états immunodéprimés

La gelée royale associée à la propolis prise séparément a des propriétés antimicrobiennes, antifungiques (contre les champignons) et anti-inflammatoires. Elle modulerait l’expression de plus de 260 gènes. Efficace de 0,5 g à 1 g par jour, elle peut être prise toute l’année et surtout dans les périodes d’épidémie de grippe ou de baisse de vitalité.

  • En rhumatologie
Elle améliorerait l’absorption du calcium et stimulerait la formation de collagène de type I et pourrait ainsi jouer un rôle préventif de l’ostéoporose et de l’arthrose. 
  • En neurologie et chez les personnes âgées

Riche en acides aminés essentiels, en particulier le tryptophane qui est un précurseur du médiateur neurotransmetteur qu’est la sérotonine, laquelle régule le cycle sommeil-éveil, les sentiments de bien-être. Elle contient aussi de l’acétylcholine utile neuromédiateur de la mémoire. La prise le matin au petit déjeuner, fait que le rôle du tryptophane absorbé lentement par le tube digestif interviendra en fin de journée, ce qui est l’idéal pour s’endormir. Si cela ne suffit pas une petite cuillerée de miel sous la langue que l’on laisse fondre ajoutera ses effets de somnifère naturel. Ainsi la gelée royale favorise l’entretien des neurones et garde des indications intéressantes dans toutes les maladies où prédomine une dégénérescence neuronale (Parkinson, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique, Alzheimer, maladie des corps de Lewy...), mais aussi dans tous les états dépressifs. Elle a des effets antioxydants, capables de prolonger la vie de souris soumises à des régimes contenant de la gelée royale. Chez les personnes âgées, la présence du tryptophane, précurseur de la sérotonine, est aussi un bon stimulant de la mémoire. Dans cette indication la gelée royale correspond à une belle économie par rapport aux nouveaux médicaments contre la maladie d’Alzheimer, très chers et pour l’instant, non efficaces.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie