Les Sels-minéraux chez les plantes

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

les sels minéraux sont des éléments chimiques qui entrent dans la composition des organismes et qui sont présents dans l'alimentation animale et végétale. ils se présentent sous forme ionique ( anion ou cation). ils sont les constituants qui restent sous forme de cendres après calcination des tissus organiques.

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • selon le besoin des plantes aux sels minéraux ils sont classés en éléments majeurs qui sont nécessaires en teneurs importantes:( N ; P ; K ; S ; Ca ; Mg ) et oligo-éléments qui sont aussi essentiels pour les plantes mais en quantités réduites : ( Fe; Mn; Cu; Zn; Mo; B ). à noter que dans les sols calcaires et à PH alcalin les oligo-éléments précipitent en des produits insolubles et ne sont pas assimilables par les plantes ; seul le le molybdène reste soluble à PH basique sous forme molybdate ( MoO4--).
  • Une vingtaine de minéraux présentent un caractère essentiel pour les plantes. ils sont généralement classés en deux catégories: les éléments minéraux majeurs ou les macro éléments et les oligoéléments ou éléments de traces. les minéraux se caractérisent par une grande diversité, pondérale et fonctionnelle, les quantités dans la plante sont très variables : pour les éléments absorbés à partir du sol,N,P et K sont les plus extraits et sont appelés majeurs; leurs teneurs moyennes dans les matières sèches des végétaux sont: (N : 2 à 4 %) ; (P : 0,2 à 0,4%); ( K: 1 à 2%). celles des méso-éléments sont : (S: 0,2 à 0,5% ); (Ca: 0,5 à 3%); ( Mg: 0,2 à 0,3%). outre les macro-éléments et les méso-éléments les plantes absorbent plusieurs autres éléments mais en quantités réduites, ce sont les oligo-éléments. ils représentent une partie insignifiante du poids de la plante, malgré leur rôle important dans la physiologie des végétaux.


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


References
Références


Liens éducatifs relatifs aux 5 Mots-Clés Principaux

Sur le Portail Questions / Réponses

Sur Portail de Formation Gratuite

Sur des sites de Formation

Sur DidaQuest

Les Sels-minéraux chez les plantes sur :

Wikipedia / Wikiwand / Universalis / Larousse encyclopédie / Khan Académie

Sur Wikiwand : éléments nutritifs /

absorption / diffusion / osmose / transport actif

Sur Wikipédia :

éléments nutritifs / absorption / diffusion / osmose / transport actif

Sur Wikiversity : éléments nutritifs / absorption / diffusion / osmose / transport actif
Sur Universalis : éléments nutritifs / absorption / diffusion / osmose / transport actif
Sur Khan Académie :

éléments nutritifs / absorption / diffusion / osmose / transport actif



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

      • Besoins des plantes aux sels minéraux:

les plantes nécessitent pour leur croissance et leur développement l'absorption des éléments nutritifs dont 6 éléments sont absorbés sous forme ionique en forte quantité d'ou l'appellation macro éléments: l'azote(N), le phosphore(P), le potassium(K), le soufre(S), le calcium(Ca) et le magnésium(Mg). ces trois derniers éléments(S, Ca,Mg) sont moins absorbés que les autres et sont souvent appelés des méso-éléments. Azote : N: (ions NO3- et NH4+) important aux acides aminés et acides nucléiques. Potassium: K: (ion K+):maintien la pression osmotique cellulaire la turgescence de la plante. Phosphore:P: (ions H2PO4- et HPO4^2-) : composés énergétiques et ATP. Calcium: Ca : ( ion Ca2+): cohésion des tissus végétaux et messager secondaire. Magnésium:Mg: ( ion Mg2+): cofacteur enzymatique, composant de la chlorophylle. Soufre: S: ( ion SO4^2-): la structure tertiaire des protéines. outre les macro éléments, les plantes absorbent plusieurs autres éléments mais en quantité réduites? ce sont les oligo_éléments. ils représentent une partie insignifiante du poids du poids de la plante, malgré leur rôle important dans la physiologie des végétaux. les oligo-éléments reconnus comme essentiels pour les plantes sont: le fer(Fe)qui intervient comme catalyseur dans le processus de formation de chlorophylle et participe à la constitution ou à l'activation d'un grand nombre d'enzymes d'oxydation, le manganèse(Mn)qui est nécessaire à la scission des molécules d'eau lors de la photosynthèse aussi dans le processus d'oxydo-réduction et participe à la fixation bactérienne de l'azote atmosphérique , le cuivre(Cu)qui fait partie des divers enzymes d'oxydation et rentre dans la composition de chlorophylle aussi il catalyse la formation d'hormones de croissance (AUXINE) et d'acides aminés ( Tyrosine et l'acide glutamique), le zinc(Zn)qui participe à la synthèse d'AUXINE et intervient dans le métabolisme de glucides , le molybdène(Mo)qui joue un rôle dans synthèse de l'acide ascorbique et des substances pectiques et il est aussi utile pour les bactéries fixatrices d'azote sur les racines des légumineuses , le bore(B)qui joue un rôle dans la fertilité et la germination du pollen, encore la régulation de la perméabilité membranaire des cellules végétales, aussi un rôle dans la lignification des tissus végétaux.

      • les symptômes de toxicité (excès) et les symptômes de carence:
  • l'azote(N): en cas de toxicité en Azote: épis trop flexibles,croissance étiolée,faible résistance aux maladies et au froid. le carence en Azote se manifeste par jaunissement des feuilles, croissance lente et retardée, tiges courtes et frêles.
  • le phosphore (P):l’excès bloque le ZINC et les plantes montrent des symptômes de carence en zinc. en cas de carence les feuilles deviennent de couleur vert-pourpre, jaunissement des feuilles inférieures, diminution du poids des graines et faible floraison
  • le potassium(K): en cas d’excès il y a une action négative sur la synthèse de protéines lorsque N est déficient. en cas de carence on observe jaunissement des feuilles à partir du bord puis brunissement entre les nervures
  • le calcium (Ca): en cas d’excès et surtout dans les sols calcaires à fortes concentrations en Ca++ dans les solutions, les cellules sont envahis par ce cation au détriment d'autres éléments. par contre la carence se manifeste essentiellement chez les plantes fortement consommatrices comme la luzerne dont les feuilles jaunissent à la pointe ; les racines se développent moins et les bactéries fixatrices de N sur les racines réduisent leur activité.
  • le soufre(S): le soufre en excès peut engendrer le blocage du molybdène par acidification du milieu. la carence se manifeste par l'apparition de symptômes chlorotiques( chlorose) et développement réduit.
  • le magnésium (Mg): en cas de carence les feuilles inférieures montrant des signes de chlorose, retards de croissance, racines et fruits très petits.
  • le fer(Fe): en cas de toxicité en Fer le processus de nutrition sera perturbé. en cas de carence on observe chlorose, le limbe prend une coloration vert pale seuls les nervures restant vertes.
  • le manganèse (Mn): en cas de toxicité il y a présence de taches noires de dimensions variables le long des vaisseaux conducteurs( tiges,pétioles,nervures) son excès gêne l'absorption du fer et provoque indirectement la chlorose ferrique. par contre la carence provoque des chloroses marginales et internervaire diffuses sur les feuilles âgées.
  • le cuivre (Cu): l'excès provoque une réduction de la croissance et surtout celle du système radiculaire, la chlorose ferrique car il est antagoniste avec le fer. la carence est plus aiguë chez les monocotylédones que chez les dicotylédones .
  • le zinc (Zn) : il y a une faible toxicité en cas d’excès et chlorose presque blanche des feuilles jeunes au printemps en cas de carence.
  • le bore (B): la toxicité du bore est forte et se traduit par un déséquilibre physiologique grave chez les plantes. la carence en Bore provoque surtout une prolifération des cellules entre le xylème et le phloème des tiges, accumulation brunes dans les cellules qui donnent ensuite des nécroses.
  • le molybdène (Mo) : la toxicité provoque un blocage de cuivre ( carence cuivrique). la carence se traduise par par un déficit de la fonction chlorophyllienne ou par des malformations au niveau des feuilles.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie