Selection naturelleA

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • En biologie, la sélection naturelle est l'un des mécanismes moteurs de l'évolution des espèces qui explique le succès reproductif différentiel entre des individus d'une même espèce et le succès différentiel des gènes présents dans une population.

la sélection naturelle :

  • correspond à l'inégalité de chance de reproduction
  • repose sur l'interaction entre le milieu et la variabilité propre aux organismes d'une population
  • débouche de l'adaptation des populations à leur environnement.

On distingue trois modes d’action de la sélection naturelle à partir de la courbe de distribution des phénotypes dans une population. L’action de la sélection naturelle peut avoir trois conséquences .

  • La sélection directionnelle s’exerce à une extrémité de la courbe. Par exemple la prédation par le guépard sélectionne les antilopes qui courent le plus vite, le parasitisme sélectionne les individus qui lui résistent le plus, chez la girafe on peut supposer que la sélection s’est exercée en favorisant les individus qui avaient le cou le plus long.
  • La sélection stabilisatrice favorise les phénotypes médians. C’est le cas du poids des petits des mammifères à la naissance car deux sélections s’opposent : un poids élevé est un gage de meilleure survie (meilleure accession aux ressources, meilleure défense) mais il handicape la survie de la mère, un poids faible favorise la survie de la mère mais diminue la probabilité de survie du jeune. Ce type de contrainte sélective peut être illustré dans le cas de l’espèce humaine.
  • La sélection divergente agit en faveur des extrémités de la distribution et contre sélectionne les phénotypes médians. La sélection divergente s’observe également au niveau d’un peuplement. C’est le cas de l’action de la prédation qui peut sélectionner chez les populations de proies soit une petite taille pour échapper au prédateur en se dissimulant soit une grande taille pour lui tenir tête.

les principes de la sélection naturelle sont: variation , sélection et herédité (transmission des caractères qui favorisent l'individus adaptés basée sur la transmission des gènes)

les mecanismes de la selection sont: selection sexuelle et selection utilitaire. l'évolution et la variation des éspèces est étudiée par la génétique des populations exemples de sélection naturelle: phalène de bouleau


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

L'étude de l'évolution et de l'histoire de la vie peut paraitre futile. "Cela ne sauve pas de vies" nous dit le profane. Et pourtant. L'évolution est la théorie unificatrice de la biologie et comme le disait Theodosius Dobjansky "rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution."

  • Elle permet de comprendre pourquoi et comment les bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques et les moustiques résistants aux pesticides.
  • Connaitre la vie du passé permet de trouver des ressources énergétiques en comprenant les conditions de formation des gisements de pétrole et de charbon.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie