Aliment

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction




Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • Ce qui nourrit. Dans le langage de la physiologie, aliment est un terme générique qui sert à désigner toutes les matières, quelle qu'en soit la nature, qui servent habituellement ou peuvent servir à la nutrition. Au point de vue des besoins qu'ils satisfont, les aliments sont divisés en boissons, condiments ou assaisonnements, et aliments proprement dits, composés surtout de principes d'origine végétale ou animale








Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations


Blue-circle-target.png Les aliments (viandes, céréales, légumes, fruits...) sont des substances complexes qui renferment des éléments de base qu'on appelle les nutriments.
Blue-circle-target.png De nombreux aliments consommés résultent de la transformation d'autres aliments (Fromage, plats cuisinées ...). Dès qu'un aliment reçoit un traitement, il est dit transformé. Ces transformations permettent de modifier le goût, la digestibilité ou d'améliorer sa conservation. Les aliments transformés constituent le plus souvent une source de nutriments et d’énergie chimique qui est convertie par l’organisme en énergie mécanique et thermique.


Blue-circle-target.png La digestion est une transformation mécanique et chimique des aliments qui aboutit à la production de ces nutriments assimilables et nécessaires à l’organisme. Au de l’intestin grêle, ceux-ci passent dans le sang et apportent à toutes cellules de l'organisme l'énergie nécessaire pour leur fonctionnement et les éléments indispensables à leur métabolisme, leur réparation et leur multiplication. Les nutriments sont répartis en 5 catégories :les glucides, les lipides, les protides, les vitamines et les sels minéraux Dans chacune de ces 5 catégories, il existe des substances différentes. Certains composés sont indispensables à la croissance et à la santé. En dehors de l’eau et de l’oxygène, nos aliments doivent obligatoirement fournir huit acides aminés que l’on trouve dans les protéines, deux acides gras, dix vitamines hydrosolubles, quatre vitamines liposolubles et dix sels minéraux. Notre organisme ne pouvant pas les produire, nous devons les trouver dans notre alimentation.


Blue-circle-target.png Les aliments riches en glucides Les aliments contenant des glucides complexes sont énergiquement riches et ils fournissent aussi des protides, des lipides, des vitamines et des sels minéraux. Exemples : le pain, les céréales, les féculents (pommes de terre, riz, pâtes, semoule), les racines tubéreuses (carottes, betteraves), les légumes secs (pois, haricots, lentilles). Les aliments à base de sucre raffiné sont moins intéressants du point de vue diététique. Ils sont riches en calories mais pauvres pour les autres éléments nutritifs. Exemples : la confiture, le chocolat, les pâtisseries, les boissons sucrées. La séparation classique entre sucres rapides et sucres lents n’est pas exacte : certains aliments contenant de grosses molécules se digèrent très rapidement (le pain par exemple). Aujourd’hui les nutritionnistes classent les glucides selon l’index glycémique c’est-à-dire la rapidité avec laquelle ils font monter la glycémie.
Blue-circle-target.png Les aliments riches en protides A l’exception de l’huile et du sucre, presque tous les aliments contiennent des protéines en quantité et en qualité variable. Les aliments d’origine animale sont riches en protéines et contiennent tous les acides aminés essentiels. (Viandes, poissons, oeufs, fromages,…). L’association de protéines animale et végétale est recommandée. La consommation doit se situer autour de 0,8 g par kilo de masse corporelle soit pour un adule de 70 kg un apport de 56 grammes de protéines par jour. Les qualités nutritionnelles de ces aliments sont importantes car ils apportent aussi des vitamines et des éléments minéraux (fer, calcium, phosphore, zinc, cuivre ...) Dans les régimes végétariens, il est conseillé de manger des oeufs cuits pour limiter les carences en protéines. (L’ovalbumine crue n’est pas assimilable par l’organisme.) Chez les femmes et les enfants, le manque de viande et de poissons peut entraîner des carences en fer à l’origine d’anémies et de fatigues importantes. Il faut alors opter pour des légumes riches en fer, tels que les légumes secs. Avec le végétalisme, qui exclut tout produit d’origine animale, un régime alimentaire correct est très compliqué. Il faut trouver un équilibre entre les légumes et les céréales. Il peut être difficile de poursuivre longtemps de tels régimes car il y a risque de carences multiples (vitamines, minéraux et protéines.)
Blue-circle-target.png Les aliments riches en lipides Les acides gras saturés se trouvent dans les graisses animales ou dans les graisses végétales après saturation par hydrogénation (beurre, margarine, graisse d’oie, saindoux). Les lipides d’origine végétale sont plus riches en acides gras insaturés. On les trouve dans les huiles (huiles d’olive, de soja, d’arachide,…), mais aussi dans les poissons gras (maquereau, hareng, saumon, sardine, thon, truite) ainsi que dans les fruits secs (noix, noisettes, cacahouètes etc..) Les fruits et les légumes (sauf l’avocat et les fruits secs) ne contiennent pas de lipides.



Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie