Pédagogie

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


Définition écrite


  • La pédagogie est un ensemble de méthodes permettant de guider un élève ou une personne dans ses apprentissages
  • La pédagogie est une "réflexion appliquée aussi méthodiquement que possible aux choses de l'éducation". "L'éducation est l'action exercée par les générations adultes sur celles qui ne sont pas encore mûres pour la vie sociale. Elle a pour objectif de susciter et de développer chez l'enfant un certain nombre d'états physiques, intellectuels et mentaux que réclament de lui et la société politique dans son ensemble et le milieu social auquel il est particulièrement destiné"
  • La pédagogie est une théorie pratique, comme la médecine ou la politique.
  • La pédagogie est à la fois une théorie et une pratique : une théorie ayant pour objet de réfléchir sur les systèmes et sur les procédés d'éducation, en vue d'en apprécier la valeur et, par là, d'éclairer et de diriger l'action des éducateurs.
  • Le contrat pédagogique est une notion introduite pour signifier que l'enseignement ne peut produire ses fruits que s'il y a accord entre l'enseigné et l'enseignant sur les objectifs mêmes de la formation, les comportements attendus des enseignants et enseignés ressortant, eux, du contrat didactique.
  • Les démarches pédagogiques sont des attitudes méthodologiques et progressives de pensée insistant soit sur les phases, les moments d'un travail, soit sur les formes, les aspects d'un objet de recherche, en matière d'enseignement. Par ex., l'approche ou démarche expérimentale se déroule en au moins trois phases (observation, hypothèse, contrôle)9 et se concentre sur au moins deux points (la reproduction du phénomène, la modification des variables). On peut citer les démarches comparative, déductive, historique, scientifique, transversale, complexe, innovante, systémique... que l'on trouve autant chez les élèves que chez les professeurs ou les pédagogues.
  • Les dispositifs pédagogiques sont des structures administratives, des agencements au sein du système éducatif, en lieux, personnels, finances, règlements, matériels, l'organisation de l'école primaire en trois cycles, "le socle commun des connaissances", les stages de remise à niveau, la prévention du piratage informatique , le dispositif d'évaluation des acquis des élèves.
  • Les méthodes pédagogiques consistent en règles et en procédés pour mettre en œuvre un enseignement du maître ou un apprentissage de l'élève, de façon théorique ou pratique. On s'en sert pour gérer, expliquer, découvrir, évaluer. Les réalisations comptent plus que les principes. En ce sens, la maïeutique de Socrate (dite "méthode interrogative"), la pédagogie de projet (project-based learning), la pédagogie de contrat, la pédagogie différenciée, l'enseignement programmé, la pédagogie par objectifs, la pédagogie par situation-problème , l'enseignement assisté par ordinateur sont des méthodes pédagogiques.
  • Les styles pédagogiques (ou profils) sont les attitudes du maître qui enseigne. Jerome Bruner, le premier (en 1956), y a prêté attention, chez l'élève. Il y a les pédagogies formelles (structurées) ou informelles (souples), directives (autoritaires) ou non directives (démocratiques ou permissives)... On distingue habituellement les styles transmissif (le maître dispense des savoirs), appropriatif (le maître aide l'élève à construire son savoir), modélisant (l'élève reproduit ou imite un modèle, ou bien il élabore une représentation formelle). Marguerite Altet distingue ces "styles didactiques" : expositif (information, organisation, gestion), interrogatif (interrogation, évaluation), incitatif (stimulation), animateur (guidance), guide (guidance, régulation), mixte-flexible. Aux styles d'enseignement des maîtres sont parallèles les styles d'apprentissage des élèves : visuel ou auditif ou kinesthésique, réfléchi ou impulsif.


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Education: Liens, sites et portails




Difficultés liées à son enseignement

  • Dès que la tâche est complexe.

l’élève n’identifie ni les espaces de mesure ni les relations. Il peut effectuer une opération « au hasard », le plus souvent il s’agit d’une addition première opération connue.

  • Il peut aussi se réfugier dans une réponse stéréotypée : un trait vertical séparant l’opération, d’une part, et la « phrase réponse », d’autre part. L’élève considère souvent qu’en pratiquant ainsi, en faisant ce qu’il pense être son « métier d’élève », il satisfait la demande du professeur et donc répond correctement, selon lui, au problème posé.
  • Remédier directement ou par le détour
  • La difficulté structurale est plus complexe à accompagner.

Aides et astuces

  • les objectifs de cours doivent être clairs les objectifs de ton cours doivent être clairs, la démarche également et le cours rythmé (activités variées : oral / écrit / recherches d’informations). L’élève doit savoir où il va. Si le groupe suit le rythme imposé, celui qui s’en moque et rêverait d’un championnat international d’avions en papier ne peut que suivre le mouvement, même s’il choisit de le subir et de ne pas progresser. Ce qui ne veut surtout pas dire qu’il faut le laisser de côté pour peu qu’il se tienne tranquille
  • N’hésite surtout pas à ritualiser la démarche pour certaines activités au moins, pour que l’élève avance en terrain connu le plus souvent. Si la structure est apparente, connue, elle est rassurante. Evite la révolution pédagogique à chaque séance en croyant bien faire.
  • Ne t’entête pas à poursuivre un cours qui ne marche pas, une préparation qui ne fonctionne pas. Sois raisonnable et honnête avec toi-même. Trouve rapidement une conclusion intelligente, une petite pirouette, et hop, enchaîne sur autre chose. Et voilà!
  • Lors de la préparation du cours, prends en compte l’heure à laquelle il doit avoir lieu. On ne peut pas attendre la même chose d’un élève de 8h à 9h et de 17h à 18h. A certaines heures, il vaut mieux prévoir un petit travail écrit qui permet aux élèves de se concentrer sur leur feuille sans être tenter de trop bavarder avec leur voisin. L’énergie que tu seras prêt à déployer ne sera pas non plus la même! De la mesure donc
  • Apprends à t’adapter et à tirer parti de toutes les situations qui peuvent survenir lors du cours et qui pourraient le déstabiliser, démarche particulièrement utile en cours de langue vivante (Par exemple, « Bidule n’a pas son livre », ou « Machine est subitement malade » » « Savez vous le dire en allemand ? »). Ne reste pas enchaîné à ta préparation, mon Petit Scarabée. Détends-toi

Puce-didaquest.png Bibliographie

  • Qu'est-ce que la Pédagogie Freinet ? (1896-1966)
  • Les difficultés « ordinaires » d’apprentissage

Par Michel Perraudeau

  • [PPT]A quoi sert la pédagogie ? - Philippe Meirieu