Compostage

De DidaQuest


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction



Puce-didaquest.png Définition

Définition écrite

  • Le compostage appartient au domaine Environnement/Déchets visant un développement durable par la valorisation des déchets solides. C'est le retour à la terre des matières végétales ou animales fermentées en termes de ressources naturelles nécessaires à la biosphère. Il s’agit d’une technique simple en faveur d’une bonne gestion agro-environnementale.
  • Le compostage est un procédé de transformation aérobie (en présence d’oxygène, contrairement à la méthanisation qui est une réaction anaérobie) de matières fermentescibles dans des conditions contrôlées. Il permet l’obtention d’une matière fertilisante stabilisée riche en composés humiques, le compost, susceptible d'être utilisé, s’il est de qualité suffisante, en tant qu'amendement organique améliorant la structure et la fertilité des sols. Le compostage s’accompagne d’un dégagement de chaleur et de gaz, essentiellement du gaz carbonique si l’aération est suffisante. Dans le processus de compostage on peut distinguer 4 phases chronologiques, en lien avec le dégagement de chaleur dû à l'activité des micro-organismes: (1) mésophile, (2) thermophile, (3) de refroidissement, (4) maturation.

Il existe plusieurs méthodes pour la fabrication du compost. Ces méthodes varient selon les conditions climatiques, les matériaux disponibles et d’autres facteurs (comme l’aération, l’humidité, les éléments nutritifs, le pH, la température).

- C'est une filière praticable à toutes les échelles, de la pratique domestique et à des installations industrielles.

Domaine, Discipline, Thématique


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


References
Références


Liens éducatifs relatifs aux 5 Mots-Clés Principaux

Sur le Portail Questions / Réponses

Sur Portail de Formation Gratuite

Sur des sites de Formation

Sur DidaQuest

Compostage sur :

Wikipedia / Wikiwand / Universalis / Larousse encyclopédie / Khan Académie

Sur Wikiwand : Environnement /

Agriculture / Agriculture biologique / Développement durable / Changement climatique

Sur Wikipédia :

Environnement / Agriculture / Agriculture biologique / Développement durable / Changement climatique

Sur Wikiversity : Environnement / Agriculture / Agriculture biologique / Développement durable / Changement climatique
Sur Universalis : Environnement / Agriculture / Agriculture biologique / Développement durable / Changement climatique
Sur Khan Académie :

Environnement / Agriculture / Agriculture biologique / Développement durable / Changement climatique



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Intérêt du compostage:

- C'est une technologie écologique : il permet de réduire le volume des ordures ménagères enlevées collectivement. Moins de transport, moins d'espace occupé par les décharges ou moins d'incinération : c'est la valorisation des déchets solides; le premier domaine qui vise le développement durable.

- Résolution du problème de chômage et création d’activités génératrices de revenus.

- Réduire les allers/retours à la benne à déchets verts ou la déchetterie.

- Produire du compost.

- Pour éviter l'utilisation des engrais chimiques.

- C'est aussi économique: On limitera quelques peu nos achats d'engrais et d'amendements organiques.

- Effets sur le sol :

+Améliore la porosité du sol, la capacité de rétention d’eau, accroît la résistance à l’érosion par le vent et l’eau, et améliore la stabilité structurale du sol.

+ Améliore le rythme de diffusion des éléments minéraux, assure une meilleure régulation des éléments nutritifs, augmente le pouvoir de rétention du sol pour les ions minéraux ou organiques, empêche l’acidification des sols et augmente la capacité d’échange cationique du sol.

+ Il favorise la croissance des végétaux et des racines, enrichit la flore microbienne du sol et permet la minéralisation de l’azote et la libération progressive du phosphore et du soufre.

  • Exemples d'éléments peuvent partir du compost:

Tous nos déchets organiques à différents degrés sont compostables :

- Déchets de cuisine: Épluchures, coquilles des œufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés,filtres de la cafetière remplis de café passé …

- Sciures et copeaux de bois, ( non souillés par des produits polluants),petits sacs en papier marron donnés par certains commerçants, plantes d’intérieur …

- Déchets de jardin: tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes; nous évitons en revanche les adventices et mauvaises herbes de toutes sortes est mis sur le tas …

- Les excréments peuvent être compostables:Le compost spécial potager. Le compost utilisé pour le potager repose sur le même principe que le compost ménager à la différence qu'on l'emploie davantage pour le forçage des légumes. À cette fin, le compost contient plus de matières organiques d’origine animale. Ainsi enrichi en azote, il permet de mieux structurer le sol.

Afin d'obtenir un compost plus riche, on lui ajoute :

différents fumiers ; de la poudre d’os, de sang ou encore de corne ; Etc.

           - Les coquillages et les coquilles d'œufs ne se décomposent pas. Mais leur usure apporte des éléments minéraux tandis que leur structure facilite l'aération.
           - Reste de viande peut tout à fait être compostée si on l'intègre en petits quantités au centre du tas.

- Le compostage en silo: Une méthode qui ne prend pas beaucoup de place et ne nécessite que très peu de manipulation. Le silo est rempli avec les déchets, on aère son contenu manuellement.

- Le compostage en surface: Une méthode qui ne réclame aucune manipulation puisqu'il s'agit de laisser faire la nature. Feuilles mortes, gazon tondu, fanes ... sont laissés sur place pour former le compost.

- Le compostage en tas: Une méthode de compostage à grande échelle (pour les grands jardins produisant une grande quantité de déchets) Manipulations: superposition des couches de déchets; arrosage et aération du compost.

Quelle que soit la méthode choisie, trois principes demeurent afin d'obtenir un bon compost :

1. mélanger les déchets compostés afin d’entraîner leur fermentation (mélange toutes les 2 semaines durant les premiers mois).

2. aérer le compost pour l'oxygéner.

3. humidifier le compost (ni trop, ni pas assez).

  • Remarque: Il est recommandé d’utiliser un bac prévu à cet effet, qu'on pourra soit acheter soit fabriquer nous-même, et qui permettra à notre compost de devenir utilisable plus rapidement (cas de la pratique domestique).
* CIBLER UNE MÉTHODE DE COMPOSTAGE ADAPTÉE AU LOGEMENT
* Comment faire du compost: Tout d’abord, vous devez choisir vers quel type de compostage vous orienter. Plusieurs solutions de compostage existent : que vous viviez en ville ou à la campagne, vous en trouverez une adaptée à vos besoins !
 - Le compostage en tas

Le compostage en tas consiste à entasser tous les déchets à un endroit choisi, facile, non ? Adaptée pour les grands jardins, cette forme de compostage est simple à réaliser et ne nécessite pas beaucoup d’intervention. Le tas peut être agrandi autant que souhaité. En revanche, le temps de dégradation de la matière est long et irrégulier, car le tas est exposé aux intempéries. De plus, les animaux indésirables ont libre accès à l’amas.

 - Le compostage en bac

Méthode privilégiée pour les moyens et petits jardins, le compostage en bac s’avère plus esthétique qu’un simple tas trônant sur le gazon. À l’abri des aléas climatiques, les déchets se dégradent plus rapidement dans un composteur domestique. Cette technique de compostage requiert une surveillance régulière pour éviter tout risque de sécheresse ou d’humidité trop forte. La contrainte de place est aussi à prendre en compte. Veillez donc à choisir un bac à compost adapté à la taille de votre jardin mais aussi à la consommation alimentaire de votre foyer.

 - Le lombri-compostage

Faire du compost en appartement, c’est possible grâce au lombri-composteur. Vous pouvez installer cette boîte à étages sur votre balcon ou terrasse, et même à l’intérieur du logement. Véritable écosystème, le vermi-composteur abrite des vers de terre inoffensifs qui se délectent de vos restes organiques. L’idéal pour valoriser vos bio-déchets ! Rassurez-vous, le lombri-compostage ne génère normalement aucune mauvaise odeur.

  • Quel bac à compost pour son jardin ?

Un composteur en bois, non traité de préférence, se fondera bien dans votre jardin grâce à son rendu naturel et authentique. Il possède une bonne isolation thermique, un bon point pour faire du compost. Toutefois, il aura tendance à pourrir et à s’abîmer plus vite qu’un bac à compost en plastique. Ce dernier présente l’avantage d’être résistant dans la durée et de transformer plus rapidement la matière en compost homogène. Par contre, son aspect poubelle peut rebuter. Il faudra aussi contrôler régulièrement l’équilibre du mélange afin de vérifier que le compost ne soit ni trop sec ni trop humide.

Vous aimez bricoler ? Pourquoi ne pas fabriquer un bac à compost vous-même ? Rien de plus simple que de construire un composteur en bois. Enfilez votre plus belle salopette, récupérez des palettes ou des planches de bois et prévoyez des piquets. Un peu d’huile de coude, quelques coups de scies et de marteau, et hop, le tour est joué !

Que vous achetiez un composteur ou que vous le fabriquiez vous-même, n’installez pas votre bac à compost au hasard. Privilégiez un emplacement à la fois ombragé et ensoleillé, si possible à l’abri des intempéries. Le composteur doit être facile d’accès, ni trop loin ni trop près de la maison. Il serait dommage que recycler vos bio-déchets devienne une corvée !

  • TRIER CORRECTEMENT SES DÉCHETS ORGANIQUES POUR FAIRE DU COMPOST

Recycler les déchets putrescibles vous permettra de faire dégonfler vos ordures ménagères d’un tiers ! Mais pas question de trier n’importe comment. Bien composter, ça s’apprend : il y a certaines techniques et savoir-faire à respecter pour obtenir un bon compost. N’est pas maître composteur qui veut ! Trier ses déchets à la source diminuera les risques de compost raté. Alors que mettre dans le compost ? Quels déchets organiques sont recyclables pour faire du compost ?

  • ENTRETENIR SON COMPOST : LES TROIS RÈGLES D’OR

Vous pensiez que pour faire du compost il fallait juste empiler vos déchets organiques dans le bac à compost ? Détrompez-vous. L’amas en décomposition est un véritable écosystème dont vous devez prendre soin. Il faut le chérir et lui donner un peu d’amour. Promis, il n’y a rien de compliqué à entretenir son compost. Il suffit d’appliquer les trois règles d’or du compostage : • équilibre des déchets ; • humidité suffisante ; • aération du mélange.

  • LA RECETTE POUR FAIRE DU COMPOST, CE QU’IL FAUT RETENIR

• réfléchissez à la solution de compostage la plus adaptée à vos besoins et votre environnement ; • même si tous les biodéchets peuvent se recycler en compost dans la nature, il n’en est pas de même à la maison : apprenez à les trier correctement, c’est votre compost qui vous remerciera ; • mettez en pratique les trois règles d’or du compostage : diversifier les apports, maintenir un degré d’humidité satisfaisant, ventiler et remuer le mélange.


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles



Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement



Aides et astuces



Education: Autres liens, sites ou portails




Puce-didaquest.png Bibliographie