TICE

De Didaquest
Aller à la navigationAller à la recherche


Autres Fiches Conceptuelles
Posez une Question
Target Icon.pngVotre Publicité sur le Réseau Target Icon.png

Puce-didaquest.png Traduction


More-didaquest.png Traductions


Puce-didaquest.png Définition

Domaine, Discipline, Thématique


More-didaquest.png Justification


Définition écrite


* D’après Poellhuber et Boulanger (2001), le terme TIC désigne « l’ensemble des technologies faisant appel à un support numérique et servant à traiter l’information »
* Les TICE regroupent donc toutes les technologies liées de près ou de loin à une activité d’enseignement. C’est une source pour tous les professeurs et formateurs de nouvelles idées et de nouvelles façons d’enseigner, de former. 

Elles incluent des technologies telles que les ordinateurs, les tablettes, les smartphones, les logiciels éducatifs, les ressources pédagogiques numériques, les plateformes d'apprentissage en ligne, les vidéoprojecteurs, les tableaux interactifs, les simulateurs et bien d'autres encore. Les TICE ont pour objectif d'améliorer l'efficacité et la qualité de l'enseignement et de l'apprentissage, ainsi que de faciliter l'accès aux ressources éducatives pour tous les apprenants.

* La liste des applications de la technologie à l’enseignement est longue : plateformes d’apprentissage en ligne, espaces numériques de travail (ENT), serious games, formation au numérique, logiciels. L’expression « TICE » est donc attribuée autant aux outils physiques (ordinateur, smartphones) que numériques (applications, site web), c’est un domaine plus qu’un label, qui vise toujours à

l’amélioration de l’enseignement grâce aux dernières technologies .


Blue-circle-target.png Trio Technologie - Information - Communication

  • Technologie: Un terme datant de quelque 250 ans. Il vient du grec tekhnélogia (tekhné = procédé, logos = étude), ce qui donne comme sens général « étude des procédés ».

Le grand dictionnaire terminologique définit « la technologie » comme étant « l’étude des techniques ».10 Quant à la « technique », elle désigne l’« ensemble de procédés méthodiques, fondés sur des connaissances scientifiques, employés à la production ». À partir du début du XXe siècle, le terme « technologie » renvoie non seulement aux savoirs, aux principes, aux procédés et aux méthodes de conception et de production des objets et des systèmes, mais également aux objets et systèmes euxmêmes.

  • Information: Le terme vient du latin et date de 1274. Dans son sens usuel, il désigne des « renseignements sur quelqu’un ou quelque chose »

Ce n’est qu’au moment de l’émergence de la science du traitement de l’information, dans les années 1950, que le terme a pris le sens que nous lui donnons ici : « Élément ou système pouvant être transmis par un signal ou une combinaison de signaux […] appartenant à un répertoire fini » Les technologies de l’information sont donc l’ensemble des matériels, logiciels et services utilisés pour la collecte, le traitement et la transmission de l’information

  • Communication: Le terme date de 1365 et vient du mot latin « communicatio ». Il signifie dans le sens courant « établir une relation avec quelqu’un ou quelque chose ». Dans un sens plus étroit, c’est le processus par lequel des signaux sont échangés entre des êtres vivants.


Blue-circle-target.png Quelques Scientifiques de référence

  • Jean-Pierre Astolfi - Un des pionnier dans l'intégration des technologies éducatives dans l'enseignement selon une dimension didactique.
  • Seymour Papert - A contribué au développement de la théorie de la constructionnisme et à la conception d'environnements informatiques d'apprentissage.
  • Marc Prensky - A introduit le concept de "Digital Natives" et "Digital Immigrants" pour décrire les différences générationnelles dans l'utilisation des technologies.
  • Richard E. Mayer - Connu pour ses travaux sur la théorie de la charge cognitive et son application dans la conception pédagogique des environnements numériques d'apprentissage.
  • Alan Kay - Concepteur de l'ordinateur personnel Dynabook et promoteur de l'idée d'apprentissage par la programmation informatique.
  • Larry Cuban - A étudié l'impact des technologies sur l'enseignement et a proposé des réflexions critiques sur leur utilisation en classe.
  • Sherry Turkle - A exploré les interactions entre l'homme et la technologie, notamment dans le contexte de l'éducation.
  • Cynthia Selfe - A travaillé sur les questions de l'alphabétisation numérique et de l'équité dans l'accès aux technologies éducatives.
  • Chris Dede - Spécialiste de l'apprentissage en ligne et des environnements virtuels d'apprentissage.
  • Mondher Abrougui - Un des pionnier dans la création d'interface didactique pour les EIAH, l'intégration des technologies Web3 et des systèmes d'IA dans les processus de transposition didactique et de situation d'ingéneurie didactique.
  • Neil Selwyn - A étudié les politiques et les pratiques liées à l'intégration des technologies dans l'éducation.


Blue-circle-target.png Quelques dimensions disciplinaires

  • Les TIC renvoient à un ensemble de technologies fondées sur l’informatique, la microélectronique, les télécommunications, le multimédia et l’audiovisuel, qui lorsqu’elles sont combinées et interconnectées permettent d’une part de rechercher, de stocker, de traiter et de transmettre des informations, sous forme de données de divers types (texte, son, images, vidéo, etc.), et d’autre part l’interactivité entre des personnes, ou entre des personnes et des machines.

Les TICE (Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement) font référence à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication dans le domaine de l'éducation. Elles englobent un large éventail de disciplines et de domaines d'expertise. Voici quelques disciplines en relation avec les TICE :

  • Pédagogie et TICE : La pédagogie est au cœur des TICE. Les enseignants et les pédagogues utilisent les TICE pour concevoir des environnements d'apprentissage en ligne, développer des stratégies d'enseignement basées sur la technologie, et adapter les méthodes pédagogiques traditionnelles à l'ère numérique.
  • Informatique et Technologies de l'Information : Les professionnels de l'informatique jouent un rôle clé dans le développement, la maintenance et l'intégration des outils technologiques utilisés dans l'éducation, tels que les plateformes d'apprentissage en ligne, les applications éducatives et les systèmes de gestion de l'apprentissage.
  • Psychologie de l'éducation et TICE : Les psychologues de l'éducation étudient comment les TICE affectent l'apprentissage, la motivation des élèves et le développement des compétences cognitives. Ils contribuent à concevoir des environnements en ligne adaptés aux besoins des apprenants.
  • Conception pédagogique et *multimédia : Les concepteurs pédagogiques et multimédia créent du contenu pédagogique interactif, des cours en ligne, des vidéos éducatives et d'autres ressources numériques pour améliorer l'apprentissage.
  • Éducation numérique et *technopédagogie : Ces domaines d'expertise se concentrent sur la formation des enseignants à l'intégration efficace des technologies dans leur enseignement, ainsi que sur la recherche en éducation numérique.
  • Économie de l'éducation : Les économistes de l'éducation analysent les coûts et les avantages des investissements dans les TICE et évaluent leur impact sur la performance des élèves et les résultats éducatifs.
  • Anthropologie de l'éducation et TICE : Les anthropologues étudient comment les cultures, les normes sociales et les contextes locaux influencent l'adoption et l'utilisation des TICE dans différents environnements éducatifs.

Ces disciplines travaillent souvent de concert pour explorer, concevoir, mettre en œuvre et évaluer l'utilisation des TICE dans l'éducation. La combinaison de ces différents domaines contribue à améliorer les pratiques éducatives et à exploiter le potentiel des technologies pour l'apprentissage.


Blue-circle-target.png Caractéristiques selon *Krishnan (2009) et A.M. (2023)

Exemples d'Objet de recherche spécifique

Exemples de Corpus de connaissances spécialisées accumulées

Exemples de Théories et concepts structurant les connaissances accumulées

Exemples de Terminologies spécifiques ou langage technique adapté à l'objet d'étude

  • LMS (Learning Management System) - Plateforme informatique permettant la gestion et la diffusion de contenus d'apprentissage en ligne.
  • Blended Learning - Méthode d'enseignement combinant des éléments d'apprentissage en présentiel et en ligne.
  • Gamification - Intégration d'éléments de jeu dans des activités d'apprentissage pour favoriser l'engagement et la motivation.
  • Learning Analytics - Utilisation de données d'apprentissage pour analyser et améliorer les processus d'enseignement et d'apprentissage.
  • Screencasting - Enregistrement vidéo de l'écran d'ordinateur pour créer des tutoriels ou des présentations.
  • Podcast éducatif - Enregistrement audio diffusé sur internet, généralement utilisé pour fournir des informations ou des leçons.
  • Synchronous Learning - Apprentissage en temps réel où les apprenants et l'enseignant interagissent simultanément.
  • Asynchronous Learning - Apprentissage qui ne nécessite pas de participation en temps réel et permet aux apprenants de suivre leur propre rythme.
  • Digital Citizenship - Ensemble de compétences et de comportements responsables dans l'utilisation des technologies numériques.
  • Flipped Classroom - Méthode pédagogique où les apprenants étudient le contenu à domicile et utilisent le temps en classe pour des activités pratiques et collaboratives.

Exemples de Méthodes de recherche spécifiques

  • Étude de cas - Méthode de recherche qualitative utilisée pour examiner en profondeur un cas spécifique dans son contexte.
  • Expérimentation contrôlée - Méthode de recherche quantitative visant à évaluer l'efficacité d'une intervention en comparant un groupe expérimental à un groupe témoin.
  • Analyse de contenu - Méthode de recherche qualitative visant à analyser le contenu textuel pour identifier des thèmes et des motifs.
  • Enquête par questionnaire - Méthode de recherche quantitative utilisée pour recueillir des données à partir de réponses standardisées à des questions.
  • Étude longitudinale - Méthode de recherche qui suit un groupe de participants sur une période prolongée pour observer les changements au fil du temps.
  • Analyse de réseau social - Méthode de recherche qui cartographie et analyse les relations entre les individus ou les entités dans un réseau.
  • Analyse de régression - Méthode statistique permettant d'analyser la relation entre une variable dépendante et une ou plusieurs variables indépendantes.
  • Entretien semi-structuré - Méthode de recherche qualitative qui combine des questions ouvertes et fermées pour permettre une exploration approfondie du sujet.
  • Analyse des traces d'apprentissage - Méthode de recherche qui examine les traces laissées par les apprenants lors de leur interaction avec des environnements numériques.
  • Observation participante - Méthode de recherche qualitative où le chercheur participe activement à la vie quotidienne des sujets étudiés pour recueillir des données.

Exemples de Manifestation institutionnelle


Blue-circle-target.png Courants de pensées et paradigmes dans l'histoire des connaissances

  • Constructivisme - Paradigme qui met l'accent sur le rôle actif de l'apprenant dans la construction de ses propres connaissances.
  • Connectivisme - Courant de pensée qui explore l'apprentissage en réseau et la manière dont les individus se connectent et partagent des connaissances à l'ère numérique.
  • Behaviorisme - Paradigme qui se concentre sur l'observation des comportements observables et sur l'apprentissage par conditionnement.
  • Cognitivisme - Courant de pensée qui étudie les processus mentaux impliqués dans l'apprentissage, tels que la mémoire, l'attention et le raisonnement.
  • Éducation Critique et Technologie - Perspective qui examine de manière critique les implications sociales, politiques et éthiques de l'utilisation des technologies dans l'éducation.
  • Postmodernisme - Courant de pensée qui remet en question les grands récits et met en lumière la diversité des perspectives et des interprétations.
  • Humanisme - Paradigme qui met l'accent sur le développement holistique de l'individu et sur l'épanouissement personnel.
  • Théorie de l'activité - Approche qui étudie les activités humaines dans leur contexte social et culturel pour comprendre l'apprentissage.
  • Théorie de l'écologie de l'apprentissage - Perspective qui explore les interactions complexes entre les individus, les outils et les environnements dans le processus d'apprentissage.
  • Féminisme et Technologie Éducative - Courant de pensée qui examine les questions de genre et de pouvoir dans l'utilisation et la conception des technologies éducatives.


Blue-circle-target.png Dates et événements importants dans l'histoire des connaissances

  • 1971 - Lancement du premier ordinateur personnel, le Kenbak-1, marquant le début de l'ère des ordinateurs personnels.
  • 1983 - Fondation de l'Internet Engineering Task Force (IETF), chargée du développement et de la normalisation des protocoles Internet.
  • 1999 - Lancement de la plateforme d'apprentissage en ligne Moodle, contribuant à populariser les environnements virtuels d'apprentissage.
  • 2001 - Publication du rapport de l'OCDE sur "Les TIC et l'éducation : une vision prospective", mettant en lumière le potentiel des TICE dans l'éducation.
  • 2007 - Sortie du premier iPhone, inaugurant l'ère des smartphones et transformant les habitudes de consommation de contenu numérique.
  • 2012 - Lancement de la plateforme de cours en ligne ouverts et massifs (MOOC) Coursera, marquant une étape importante dans l'essor de l'éducation en ligne.
  • 2013 - Publication du rapport Horizon Report, identifiant les tendances émergentes en matière de technologies éducatives.
  • 2015 - Adoption des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies, mettant en avant l'accès à une éducation de qualité pour tous, soutenue par les technologies.
  • 2018 - Entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD) de l'Union européenne, renforçant la protection des données personnelles dans le contexte éducatif.
  • 2020 - Pandémie de COVID-19 et généralisation de l'enseignement à distance, accélérant l'adoption des technologies éducatives à l'échelle mondiale.

More-didaquest.png TICE - Historique (+)


Définition graphique




Puce-didaquest.png Concepts ou notions associés


More-didaquest.png TICE - Glossaire / (+)



Puce-didaquest.png Exemples, applications, utilisations

  • Un espace numérique de travail (ENT) est un portail en ligne sécurisé qui permet à l'ensemble des membres de la communauté scolaire (élèves, personnels enseignants, personnels non enseignants, parents) d'accéder à des services en lien avec des activités d'éducation et d'accompagnement des élèves.
  • Une plateforme d'apprentissage en ligne, appelée parfois LMS (Learning Management System), est un site web qui héberge du contenu et des supports qui facilitent la mise en œuvre de stratégies pédagogiques et ou didactiques.
  • On trouve aussi les appellations de centre de formation virtuel ou de plateforme e-learning (FOAD).

(+)


Puce-didaquest.png Erreurs ou confusions éventuelles

Conceptions


Blue-circle-target.png 'Erreur'

  • Croire que les TIC peuvent remplacer l'enseignant.
  • Croire qu'on ne peut pas renouveler nos pratiques en tant qu'enseignant et que nous devons garder les mêmes méthodes.


Blue-circle-target.png 'Obstacles'

  • Obstacle relatifs à l’infrastructure des TIC
  • Obstacles relatifs au soutien et au développement professionnel
  • Obstacles relatifs aux politiques et stratégies de mise en œuvre des TIC en éducation
  • Obstacles relatifs au système éducatif


Blue-circle-target.png 'Confusions'


Puce-didaquest.png Questions possibles



Puce-didaquest.png Liaisons enseignements et programmes

Idées ou Réflexions liées à son enseignement

Idées Enseignement avec le numérique


Blue-circle-target.png Utilisation d'une plateforme d'apprentissage


Modèle:Avantages des TICE

| |Motivation:


Il semble être plus facile d’attirer l’attention des élèves face à un outil rarement manipulé ou moins souvent qu’un stylo. Des études dans le domaine du traitement du texte comparant les effets du support multimédia et ceux du papier30 démontrent qu’il n’y a pas de réelle supériorité du multimédia sur le papier. Certes, les élèves sont d’une part plus actifs et plus motivés quand il s’agit de multimédia, mais l’organisation différente de l’information et les problèmes techniques de manipulation les gênent dans leur travail d’autre part Les auteurs concluent donc sur le fait que : « La conception de l’usage du traitement de texte en milieu scolaire a tendance à plagier les supports-papier, alors que la logique voudrait que l’on développe de manière spécifique les possibilités nouvelles offertes par les technologies actuelles. » (Griselin, Masselot-Girard et alli).

|Galerie Images=

|Attention:


La motivation est un construit central des théories de l’apprentissage. Bien qu’il existe de nombreux autres facteurs pouvant justifier la réussite, elle semble en effet en être un des meilleurs prédicteurs (Dweck & Elliot 1983), voire même le facteur clé (Laferrière 1997). Concept hypothétique représentant des processus physiologiques et psychologiques (Vallerand & Thill 1993), la motivation est définie comme le tenseur des forces d’origine interne et externe, dirigées ou non par un but, qui influencent un individu sur le plan cognitif, affectif ou comportemental (Pintrich & Schunk 1996 ; Karsenti 1998). Elle est un processus qui agit sur le déclenchement, la direction, l’intensité, la persistance et la fréquence de comportements ou d’attitudes (Karsenti 1998). En psychologie cognitive, la motivation à la réussite est fonction du désir de l’individu (ses attentes), de son sentiment d’efficacité personnelle, et du renforcement ou de l’appui qu’il trouvera dans son environnement social (Pintrich & Schunk 1996) ; elle est donc une caractéristique individuelle de l’apprenant. Elle se définit comme un continuum qui va d’un extrême, l’amotivation, à un autre, la motivation intrinsèque (qui vient de l’individu lui-même), en passant par la motivation extrinsèque (qui provient de stimuli extérieurs à l’individu).

|Galerie Images=

|Autonomie:


En introduisant ces nouvelles technologies, l’apprenant est en possession d’un vaste réseau d’informations qu’il peut acquérir par le biais de recherches effectuées sur le web. Dans cette optique, la psychologue S. Vosnadiou souligne que ces outils fournissent une plus grande responsabilité et une plus grande autonomie aux élèves. Pour cela, les enseignants auront dû, au préalable, encadrer et accompagner les élèves pour qu’ils trouvent par euxmêmes les démarches qui permettent d’avancer dans la tâche.


Puce-didaquest.png Bibliographie