Définition des vitamines

De DidaQuest
Fairytale key enter-2.png
Portail: Vitamines


Le terme « vitamine » est en fait trompeur !

Vitamines-nuage.jpg

Etymologiquement, « amines nécessaires à la vie », (Littéralement, le mot vitamine signifie : "substance azotée (amine) indispensable à la vie") mais les vitamines ont en fait des structures variées et ne sont pas toutes des amines.

Ce nom a été donné en 1912 à des catalyseurs nécessaires au métabolisme et à la nutrition, par Casimir FUNK (Biochimiste né à Varsovie en 1884 et mort à New-York en 1967) qui cherchait les causes du béribéri, une maladie qui accompagne la malnutrition ; il trouva qu'elle était causée par un déficit en thiamine (vitamine B1) qui entraîne troubles neurologiques et insuffisance cardiaque.

En 1898, le biochimiste anglais Frederick Hopkins émet l’hypothèse que certains aliments contiennent, en plus des protéines, des glucides, des lipides, etc., des « facteurs accessoires » nécessaires au bon fonctionnement du corps humain. En 1912, le biochimiste polonais Kazimierz Funk propose de donner à un micronutriment qu’il a isolé le nom de « vitamine »: un mot-valise composé de « vital » (issu du latin et signifiant « nécessaire au maintien de la vie ») et « amine » (un composé organique contenant un atome d’azote basique). Le terme devient rapidement synonyme des « facteurs accessoires ».

Et lorsque la science finit par démontrer que toutes les vitamines ne sont pas des amines (la vitamine C par exemple), le mot s’est déjà imposé. Si les vitamines n’ont pas toutes le même fonctionnement chimique, elles partagent toutefois certaines caractéristiques. Il s’agit de nutriments organiques dont l’apport en faible quantité est nécessaire au métabolisme et à la bonne santé. La plupart des vitamines sont fournies par l’alimentation ou les compléments. L’organisme n’est capable de synthétiser que trois vitamines à partir de sources non alimentaires : les vitamines D, K et B8 (biotine).


Definitions

Les vitamines sont des substances organiques indispensables, sans valeur énergétique propre, qui jouent, même à très faibles doses, de grands rôles dans l'assimilation et l'utilisation des nutriments.

  • Elles sont nécessaires au bon fonctionnement du corps, à la croissance et à la reproduction.
  • Elles permettent aux cellules du l’organisme d’utiliser les glucides, les lipides et les protéines contenus dans les aliments digérés.
  • Chaque personne a des besoins variables en vitamine, selon :
    • l’activité (sédentaire, travailleur, sportifs, etc.),
    • l’état (grossesse, allaitement, santé, etc.),
    • l’âge (du nourrisson au vétérans),
    • l'exposition aux conditions climatiques.


Il existe officiellement 14 vitamines classées en 2 groupes selon leur solubilité:

  • les hydrosolubles (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, C)
  • les liposolubles (A, D, E, K).
Fairytale key enter-2.png
Classification des vitamines

L'organisme ne peut pas les synthétiser en quantité suffisante:

  • En dehors des vitamines B2, D et K, l'organisme ne peut pas les synthétiser en quantité suffisante.
  • Elles doivent être apportées par l’alimentation dans les bonnes quantités.

L'organisme humain ne peut synthétiser la plupart des vitamines et c'est donc l'alimentation qui doit les lui apporter directement ; en plus, pour certaines d'entre elles un apport indirect est possible par l'intermédiaire de provitamines que l'organisme transformera ; c'est le cas des vitamines A , B5, D2, D3. La chimie sait aujourd'hui faire la synthèse de certaines vitamines ; c'est le cas notamment des vitamines A, B3, B12.

Elles doivent être, donc, apportées en faible quantité dans l'alimentation. Cependant quelques vitamines font exception car il existe pour elles d'autres sources pouvant remplacer les apports alimentaires : comme l’exposition de la peau aux ultra-violets solaires pour la vitamine D, synthèse à partir du tryptophane pour la niacine, synthèse par la flore microbienne digestive pour la vitamine K.


Leurs absences ou leurs excès peuvent provoquer des troubles métaboliques:

  • Contrairement aux nutriments habituels utilisés pour la production d'énergie ou incorporés au cours de la synthèse des constituants de l'organisme glucides, acides aminés ou acides gras essentiels), les besoins quotidiens en vitamines ne sont que de quelques fractions de microgramme à quelques milligrammes, car la plupart agissent comme des coenzymes ou des cofacteurs au cours des réactions enzymatiques.
  • L’absence de l’une ou de plusieurs d’entre elles dans l’organisme peut empêcher le bon fonctionnement des autres et provoquer des troubles métaboliques. Les troubles déclenchés par carence en vitamine dans l'organisme sont souvent très nombreux et très complexes.

Biochimiquement les vitamines sont des molécules chimiquement de faible poids et très hétérogènes:

  • de faible poids moléculaire,
  • c’est un groupe de molécules chimiquement très hétérogènes, car certaines d'entre ont des structures proches de celles d'autres composés organiques :
  • en rapport étroit avec les enzymes Relation Enzyme - Vitamine

Rubriques importantes relatives aux vitamines


Fairytale key enter-2.png
Portail: Vitamines