Vitamine D

De DidaQuest

Vitamine D

La vitamine D regroupe en réalité un ensemble de 5 vitamines D différentes, numérotées de 1 à 5. Ce sont des vitamines liposolubles, dont une petite partie est apportée par l'alimentation, le reste étant synthétisé par le corps à partir de la lumière..

Molecule Vitamine-D.png

Le rôle de la vitamine D

Trois grands domaines : l’ossification, le régulation , du mouvement Ca et P

La vitamine D semble avoir pour principale fonction la régulation du mouvement du Ca et P dans l’organisme. Fixer et durcir d’une part, solubiliser et éliminer, voilà une fonction nettement régulatrice. Cette fonction régulatrice la conduit à régler l’acidité du suc intestinal : en effet, quand le suc digestif est plus acide, l’organisme absorbe davantage de Ca ; lorsque ce suc digestif est alcalin, le Ca n’est pas absorbé par l’intestin et se voit rejeter, éliminer par les selles.

– On peut toujours faire absorber du Ca aux enfants qui grandissent mal, si l’on n’y joint pas de la vitamine D en quantité, ce Ca ne sera pas fixé.

- Elle joue un rôle capital dans l’ossification, en accroissant l’absorption et la fixation du Ca et P, mais son champ d’activité déborde largement le cadre du métabolisme dans lequel elle intervient à tous les niveaux ;

– dans l’intestin, elle augmente l’absorption phosphocalcique ;

– dans les os, son activité est complexe, elle augmente la quantité de Ca excrétée dans le sang et agit sur les ostéoblastes (cellules qui élaborent la substance osseuse) ;

– au niveau rénal, elle favorise la ré-absorption du phosphore.

– De nombreux tissus comportent en effet des récepteurs pour cette vitamine qui participe également :

– à la différenciation de globules blancs essentiels à la réponse immunitaire ;

– à la synthèse d’interféron, un agent de défense contre les virus ;

– à la croissance des cellules de la peau ;

– au fonctionnement musculaire ;

Source: http://www.ecovie.ch/sante-ecologique/sante/vitamines-oligoelements/d/

Les meilleures sources de vitamine D

Le calciférol qui circule dans le sang à une double origine:

Le soleil et l’huile de foie de morue (flétan, sardine, anguille, hareng, saumon, maquereau…). Une semaine d’ensoleillement suffit à multiplier par 10 la concentration de vitamine D3.


Description de la vitamine D

– La formule chimique de la vitamine D contient près de 30 atomes de carbone, c’est une formule apparentée à celle du cholestérol qui ne concerne que la formule et pas le rôle.

– Elles est relativement stable à la chaleur mais elle craint l’air et la lumière. On se trouve donc dans l’obligation de la conserver dans des flacons scellés, aux parois teintées.

– La vitamine D3 est la plus naturelle. La vitamine D2 est un produit de synthèse, ou, sinon un véritable produit de synthèse, un produit résultant d’opérations très particulières. Il s’agit de l’irradiation ultra-violette d’une substance que l’on appelle argostérol, qui est voisine de la vitamine D2, on la trouve dans l’ergot de seigle. L’ergostérol ne peut pas être transformé en vitamine D2 par l’organisme. On réalise cette transformation en laboratoire et industriellement et cela donne la vitamine D2 que l’on trouve en pharmacie, donc médicamenteuse. Cette irradiation par les ultra-violets se réalise également dans l’organisme sur une substance voisine de l’ergostérol, une substance appelée 7-deshydrocholestérol et qui se trouve dans le peau ; le rayonnement la transforme en vitamine D3 qui la diffuse ensuite dans l’organisme. On donne des noms significatifs à ces vitamines:

– La vitamine D, c’est la “calciférol”

– La vitamine D2, c’est l’”ergocalciférol” (présente surtout dans les plantes).

– La vitamine D3, c’est le “cholécalciférol” (présente surtout dans les produits d’origine animale).

– L’une des caractéristiques de la vitamine D est… qu’elle n’est pas à proprement parler une vitamine puisque, si l’ergocalciférol (vit.D2) ne peut provenir que de l’alimentation, l’organisme est capable de synthétiser la vitamine D3 dans les couches basales de l’épiderme, à partir du cholestérol, sous l’influence des rayons ultra-violets (une semaine d’ensoleillement peut multiplier par 10 la concentration dans l’organisme en vitamine D3).

– La vitamine D d’origine interne est absorbée directement par les vaisseaux, la vitamine D d’origine externe est d’abord absorbée dans l’intestin grêle en présence de graisse avant de rejoindre la circulation générale.

– La synthèse cutanée couvre une part importante des besoins de l’organisme. Cette part est difficile à évaluer avec exactitude mais satisfait de 50 à 70% des besoins, selon les conditions climatiques, géographiques et sociales.

Apport nutritionnel recommandé en vitamine D

Les AJR, apports journaliers recommandés, en vitamine D sont de 10 microgrammes par jour. Mais cet apport est variable, en fonction de l'âge et de l'état physiologique, mais aussi en fonction de la dose de soleil reçue chaque jour.


Les besoins quotidiens en vitamine D sont variables. Ils sont fonction de l’âge, de la pigmentation cutanée et de l’ensoleillement.

Ils sont généralement exprimés en U.I ou unité internationale.

Les apports journaliers recommandés (AJR) en vitamine D sont de l’ordre de 10 microgrammes, soit 400 U.I (1 U.I=0,025 microgr), pour un adulte de base.

Ces besoins augmentent au cours de la grossesse et de l’allaitement, ainsi que durant la phase de croissance et chez les personnes dont la peau est sombre ou mate car elles absorbent moins les ultraviolets dont le corps a besoin pour fabriquer la vitamine D.

Ainsi, pour un enfant dont la pigmentation est élevée, et vivant de surcroît dans un pays faiblement ensoleillé, on recommandera un apport en vitamine D multiplié par 3.

Apports d.PNG




























Sources alimentaires de vitamine B1

La vitamine D n'est pas très présente dans l'alimentation courante. Ce n'est pas très gênant car seule une petite partie de la vitamine D provient de l'alimentation. Les aliments les plus riches en vitamine D sont les foies de poissons.


La vitamine D est peu répandue dans la nature et les aliments courants

On retrouve la vitamine D3 dans les produits d’origine animale : les huiles de foie de poisson (flétan, morue), le jaune d’œuf, le foie d’animaux, les poissons gras (saumon, maquereau, sardines,..), le lait enrichi (lait entier, lait de soja), le beurre, certains fromages….

Les sources de vitamine D2 sont d’origine végétale : les champignons, les levures, les céréales, les légumes verts crus, les huiles végétales, ...

Liste des aliments riches en vitamine D :

Sources d.png

Bref historique

– Francis Glisson, professeur de médecine d’anatomie, il fut le premier à s’intéresser à ce mal. Sans doute parce que les déformations affectaient prioritaire la colonne vertébrale, le rachis. On adopta le terme de rachitis, puis de rachitisme, pour désigner ce mal.

– En 1782, le Dr. Dale Perceval eut l’idée de faire absorber de l’huile de foie morue aux rickets (enfants chétifs et contrefaits -jambes arquées et dos bossu- des quartiers pauvres de l’Angleterre).

– Dès 1827, en France, le Dr. Bretonneau administra aux enfants atteints de rachitisme de l’huile de foie morue.

– En 1890, Palm qui, outre le côté protecteur de l’huile de foie morue, affirma le pouvoir guérisseur des expositions du soleil.

– En 1865, le médecin A. Trousseau dans son manuel de médecine clinique, est le premier à recommander à la fois l’absorption de l’huile de fois de morue et de l’exposition au soleil.

– En 1919, l’effet curatif des rayons ultra-violets est prouvé.

– Mac Collum et Mellanbourg découvrirent que huile de foie de morue contenait des vitamines A et D.

– En 1921, Huldechinky traita le rachitisme par les ultra-violets, et Hess et Steenbock établirent la présence dans la peau d’une substance qui deviennent anti-rachitique lorsqu’elles sont irradiées. Rosenstein identifia ensuite ces substances, les ergostérols

– Windaus, chimiste allemand, prix Nobel de chimie en 1928, parvint à isoler la vitamine D2, forme d’origine végétale de la vitamine D; et c’est encore lui qui isola la vitamine D3, forme d’origine animale, à partir de l’huile de foie de thon.

Autres Vitamines

Vitamine A -- Vitamine B1 -- Vitamine B2 -- Vitamine B3 ou PP -- Vitamine B5 -- Vitamine B6 -- Vitamine B8 ou H -- Vitamine B9 -- Vitamine B12 -- Vitamine C -- Vitamine D -- Vitamine E -- Vitamine K


(Vitamines ne font pas partie de la liste officielle des vitamines)

Vitamine B4 -- Vitamine B7 ou I -- Vitamine B10 -- Vitamine B11 -- Vitamine B13 -- Vitamine B14 -- Vitamine B15 -- Vitamine B16 -- Vitamine B17 -- Vitamine F -- Vitamine J -- Vitamine P -- Vitamine X

Vitamine B1 et Questions

  • Qu'est-ce que la vitamine B1?
  • A quoi sert la vitamine B1?
  • Quel est le rôle principal de la vitamine B1?
  • Sous quelles formes trouve-t-on la vitamine B1?
  • Quelles sont les sources de vitamine B1?
  • De combien de vitamine B1 avons-nous besoin ?
  • Quand et comment se manifestent les déficits en vitamine B1?
  • Que se passe-t-il si l'on consomme trop de vitamine B1?
  • Comment on mesure les doses et l’activité des vitamines?
  • Les vitamines sont-elles toxiques ?
  • Comment choisir un supplément?

éléments de réponses:



Présentation des vitamines

Questions sur les vitamines


Fairytale key enter-2.png
Portail: Vitamines


Fairytale key enter-2.png
Portail: Vitamines