Vitamine B12

De DidaQuest
Molecule Vitamine-B12.png

La vitamine B12 ?

Fonctions

La vitamine B12 (cobalamine) est une vitamine hydrosoluble, vitale pour la croissance et la division des cellules (mitose). Elle est également nécessaire à la maturation des globules rouges, à la fonction neuronale, à la synthèse de l’ADN. A noter qu’elle intervient comme cofacteur a dans certaines réactions biologiques (un cofacteur étant une substance nécessaire, en plus d'autres substances, pour mener à bien d'un processus).

  • Permet une fonction immunitaire normale : une carence en vitamine B12 réduit la prolifération des lymphocytes T et le nombre de lymphocytes T CD8, et diminue l'activité cytolytique des NK (voir : "La réponse immunitaire")
  • Soutient le métabolisme normal des hydrates de carbone et des lipides et aide donc à maintenir des niveaux énergétiques normaux (adénosylcobalamine)est, avec l'acide folique et le fer, cruciale dans la synthèse de globules rouges (prévention d'anémie, antianémique), porteuses d'oxygène, indispensable dans la production énergétique de la cellule (methylcobalamine)
  • Intervient dans le bon fonctionnement des cellules nerveuses (impliquée dans la formation des cellules des gaines nerveuses (myéline)) et contribue à la santé mentale (vigilance et bien-être mental) (adénosylcobalamine)
  • Améliore la concentration et la mémoire par élévation des taux cérébraux de la taurine

est vitale dans la production de la mélatonine : un déficit en vit B12 peut donc entraîner de la fatigue et des troubles du sommeil .

  • Participe à de nombreuses réactions enzymatiques, dont des processus de détoxication

est une coenzyme, en présence d'acide folique, dans la conversion d'homocystéine toxique en méthionine (voir "Cycle de Méthyle"), ce qui est bénéfique pour la fonction cardiaque.

  • Est indispensable dans la synthèse d'acides nucléiques (DNA, RNA) et de protéines, et joue donc un rôle dans la division cellulaire  : stimule l'appétit, favorise la croissance est fortement liée aux réactions dépendant de l'acide folique (facteur intrinsèque)
  • Est impliquée dans la détoxication des cyanides (CN) et des benzopyrènes (BBQ) : la vitamine B12 est un bon chélateur.
  • Est capable de neutraliser le NO en fixant le ONOO- (peroxyde nitrique : ce NO oxydé est un puissant radical libre qui, par des réactions en cascades, va donner naissance à des molécules pro-oxydantes NO2 et N2O3).

Sources

La vitamine B12 n’est pas synthétisée par l’Homme et doit donc être apportée par l’alimentation. Elle est essentiellement présente dans la viande, le foie et les crustacés. Généralement absente dans les plantes, les végétariens doivent trouver une source assimilable de vitamine B12 pour éviter les carences ou les situations de subcarences.

Formes

La vitamine B12 existe sous différentes formes (ou analogues):

Les formes actives pour l’Homme de vitamine B12 sont la méthylcobalamine et la [5-deoxyadenosylcobalamine]]. La cyanocobalamine que l’on retrouve dans de nombreuses préparations pharmaceutiques pour sa stabilité, est une forme inactive de vitamine B12. Pour être activée, elle doit être convertie par l’organisme.
Parmi les analogues de vitamine B12, on recense l’adeninylcobamide (dite pseudo-vitamine B12). Cette forme serait inactive pour l’Homme.

Métabolisme

La vitamine B12 est transportée par l’alimentation jusque dans l’estomac, où elle se libère des aliments grâce à l’acidité du milieu. Elle est alors prise en charge par le facteur intrinsèque b, une protéine fabriquée par la muqueuse de l’estomac. Cette liaison "facteur intrinsèque-vitamine B12" est nécessaire à l’absorption de la vitamine au niveau de l’intestin. 99% de la vitamine B12 est absorbée grâce à cette voie métabolique, dépendante du facteur intrinsèque b. En présence de vitamine B12 et de pseudo-vitamine B12, le facteur intrinsèque b se liera préférentiellement à la vitamine B12.

Une fois absorbée, la vitamine B12 se retrouve dans le sang où elle est transportée vers les cellules utilisatrices grâce aux transcobalamines II.

Carences

Les carences en vitamines B12 se rencontrent principalement :
- lorsque les apports alimentaires sont insuffisants (ex végétaliens)
- suite à la présence de parasites qui empêchent l’assimilation de la vitamine
- lors d’anomalies de fabrication du facteur intrinsèqueb, une protéine essentielle à l’assimilation de la vitamine
- lors d’un déficit congénital en facteur intrinsèqueb
- après chirurgie de parties spécifiques de l’intestin ou de l’estomac
- suite à une infection chronique de l’intestin grêle
A noter que la carence en vitamine B12 augmente avec l’âge, du fait principalement d’une mauvaise absorption alimentaire de la vitamine.
Parmi les nombreux symptômes liés à une carence en vitamine B12, nous pouvons citer : la fatigue, la pâleur, des symptômes neurologiques, des troubles digestifs.

Les meilleures sources de vitamine B12

uniquement dans les produits d'origine animale : foie, rognons, viande, poisson, jaune d'oeuf, crustacés, produits laitiers (sauf le beurre)... n'est donc pas présente dans les légumes (végétariens!)

http://www.zoelho.com/ZoelhoFR/Publish/index.htm#t=Basiselementen%2FVoedingsstoffen%2FVitaminen%2FVitamine_B12_-_Cyanocobalamine.htm

http://www.ecovie.ch/sante-ecologique/sante/vitamines-oligoelements/b12/


Description de la vitamine B12

– Elle contient 63 atomes de carbone, combinés en assemblage très compliqués, qu’elle contient naturellement de l’azote, mais aussi du phosphore et ce qui est nouveau ici du cobalt (d’où son nom) : elle en contient qu’un seul atome, et c’est pourtant son élément essentiel.

– Dans l’organisme, elle existe sous la forme de quatre dérivés que l’on appelle les cobalamines ; ils agissent comme cofacteurs enzymatiques.

– Extrêmement sensible à la lumière, la vitamine B12 est en revanche relativement stable à la chaleur (elle résiste jusqu’à 120°C), et résiste bien à l’oxydation.

– Le stock global de l’organisme en vitamine B12 est d’environ 3 à 5 milligrammes, essentiellement contenus dans le foie. Ce stock est suffisant pour assurer un taux efficace dans le sang pendant 5 ans.


Vitamine importante dans la prévention de l'anémie pernicieuse, pour l'équilibre du système nerveux et dans la synthèse d'ADN.

Une vitamine, stable à la chaleur (10 à 30% de perte par ébullition); sensible à la lumière UV, aux bases, aux acides forts et aux réducteurs. Assez stable en présence d'oxydants.

L'hydroxycobalamine (naturelle) est la forme la plus active de la vitamine B12, la cyanocobalamine (synthétique) la plus utilisée (mais doit être activée dans l'organisme).

La "méthylcobalamine" est la forme active dans le système nerveux central (réparation neuronale et de la gaine de myéline...) tandis que "l'adénosylcobalamine" est la forme active dans la plupart des tissus et le sang. Beaucoup de personnes ne sont pas capables de méthyler la vitamine B12, en raison d'une carence en vit B9 et B6. L'administration de ces formes actives est alors indiquée.

Chez les personnes de > 60 ans, 1 personne sur 4 pourrait présenter des carences en vitamine B12.




Apport nutritionnel recommandé en vitamine B12

ANR-B12.PNG

Sources alimentaires de vitamine B12

SOURCES B12.PNG

Bref historique

– Jusqu’aux environs de 1920, un certain type d’anémie, la maladie de Biermer -qu’on appelait aussi l’anémie pernicieuse en raison de son évolution fatale- tuait inexorablement sans que les médecins comprennent pourquoi les malades s’affaiblissaient, ni comment les soigner. Cette maladie se manifestait par une insuffisance des globules rouges et une atrophie de la muqueuse gastrique.

– En 1928, Castle découvre que, dans la partie terminale de l’intestin grêle, l’iléon, une substance sécrétée par les cellules de la paroi de l’estomac, -qu’il appelle “facteur intrinsèque”- à la capacité de se complexer avec un facteur externe (qu’on appelle pas encore la vitamine B12). Ce complexe se fixe sur des cellules réceptrices de l’intestin grêle, s’y dissocie et le facteur externe est absorbé par la cellule intestinale.

– En 1948, Rickes et ses collaborateurs, aux Etats-Unis d’une part et d’autre part en Angleterre, Smith et son équipe, réussirent à isoler un composé cristallin qui présentait à l’égard des anémies pernicieuses des propriétés curatives qui égalaient celle des extraits de foie. Le problème était résolu, on nomma le produit vitamine B12.

– Aujourd’hui, la vitamine B12 se prend en ampoules, parfois en comprimés. On la trouve dans un champignon, le streptomyces griseus, qui sert à fabriquer la streptomycine, et on la prépare comme sous-produit de ce médicament.

Autres Vitamines

Vitamine A -- Vitamine B1 -- Vitamine B2 -- Vitamine B3 ou PP -- Vitamine B5 -- Vitamine B6 -- Vitamine B8 ou H -- Vitamine B9 -- Vitamine B12 -- Vitamine C -- Vitamine D -- Vitamine E -- Vitamine K


(Vitamines ne font pas partie de la liste officielle des vitamines)

Vitamine B4 -- Vitamine B7 ou I -- Vitamine B10 -- Vitamine B11 -- Vitamine B13 -- Vitamine B14 -- Vitamine B16 -- Vitamine B17 -- Vitamine F -- Vitamine J -- Vitamine P -- Vitamine X

Vitamine B12 et Questions

  • Qu'est-ce que la vitamine B12?
  • A quoi sert la vitamine B12 ?
  • Quel est le rôle principal de la vitamine B12 ?
  • Quelles sont les sources de vitamine B12?
  • Sous quelles formes trouve-t-on la vitamine B12 ?
  • De combien de vitamine B12 avons-nous besoin ?
  • Quand et comment se manifestent les déficits en vitamine B12 ?
  • Que se passe-t-il si l'on consomme trop de vitamine B12 ?
  • Comment on mesure les doses et l’activité des vitamines?
  • Les vitamines sont-elles toxiques ?
  • Comment choisir un supplément?

Éléments de réponses:



Fairytale key enter-2.png
Portail: Vitamines

http://www.didaquest.org/wiki/La_biotine